Posts Tagged ‘Lathoud Jean-Amédée’

*2010 Promotion Outreau

13 janvier 2010

En la personne du procureur général de Versailles, prisonniers et surveillants héritent d’un nouveau directeur de l’administration pénitentiaire très prestigieux. Jean Amédée LATHOUD fut, en effet, procureur général à Douai lors de l’affaire d’Outreau : il y avait donné toute la mesure de sa clairvoyance : balayant les protestations des avocats qui lui réclamaient un dépaysement de l’instruction requérant des détentions provisoires en pagaïe, refusant de citer à l’audience un commissaire de police en raison des « conclusions particulièrement prudentes (sic) et subjectives » de son rapport. En clair parce que ce flic avait relevé les incohérences de l’enquête du juge BURGAUD

Plus tard, une fois le naufrage d’Outreau connu, Jean-Amédée LATHOUD avait dû témoigner devant la commission d’enquête parlementaire, puis devant le CSM, avouant d’une voix tremblotante : « J’assume ma part de responsabilité pour un certain nombre d’erreurs. » Aucune incidence sur sa carrière.

Bien au contraire, il avait été propulsé procureur général de la deuxième cour d’appel de France, Versailles. Aussitôt, il y fait imprimer des formulaires à l’attention des familles de détenus :  » La cour d’appel de Versailles délivre des permis de visite uniquement aux enfants de plus de 14 ans. » En colère, l’Observatoire international des prisons avait saisi le député Etienne Pinte, et LATHOUD avait expliqué : « L’on peut légitimement s’interroger sur l’opportunité pour des enfants  ou de jeunes adolescents de fréquenter nos actuels établissements pénitentiaires. »

On peut aussi  « légitimement s’interroger » sur une disposition totalement hurluberlue et contraire au droit, venant d’un procureur général … Peut-on aussi « légitimement s’interroger » sur cette nomination à la tête de la Pénitentiaire ?

« Le Canard enchaîné »   n° 4655 du 13/01/10   article signé D.S.


Publicités

*2009 Outreau : Des juges coupables et non sanctionnés.

6 décembre 2009

On en tient huit ! Mais cela ne représente que 10% du ramassis de lâches qui n’ont pas eu le courage de dénoncer leurs propres négligences.

Nous indiquerons ici les noms des magistrats « impliqués » dans le drame d’Outreau à mesure qu’ils nous serons connus : magistrats de la cour d’appel, juges de la détention, proc’ de la République, etc…

*BURGAUD Fabrice : juge d’instruction

*BEAUVAIS Didier : président de la chambre de l’instruction à la cour d’appel de douai. Promotion : conseiller à la cour de cassation …

*FONTAINE Pascale : conseillère à la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai. Promotion : conseillère à la cour de cassation.

LATHOUD Jean-Amédée : procureur général à Douai. Promotions : procureur général à Versailles puis Directeur de l’administration pénitentiaire

*LESIGNE Gérard : procureur de la République à Boulogne/mer. Promotion : Substitut du procureur général de Caen.

*MARLIERE Maurice : juge des libertés et de la détention à Boulogne/mer. (pris par deux fois à voler dans des grandes surfaces, jamais sanctionné, qui aurait dû savoir ce qu’est la clémence …)

*RUBANTEL Jocelyne : juge de la détention et des libertés.

*CHAVIGNE Xavier : juge à la chambre de l’instruction de Douai.

* Les magistrats de l’Inspection générale des services judiciaires rendent en juin 2006 « un rapport surréaliste selon lequel la faute collective ne résulte pas de l’addition des fautes individuelles » ! (Le Figaro 05/02/09 Avocat Eric Dupont-Moretti)