Posts Tagged ‘justice à 2 vitesses’

2011 Le proc de Paris écrase la pédale de frein …

29 juin 2011

Dans cette affaire, Deni de justice, souhaite identifier le proc’ qui garde le dossier sous le coude. Merci de nous aider.

***********************

Depuis plus de SIX mois, une plainte pour violences aggravées avec constitution de partie civile traîne au parquet de Paris. « D’ordinaire ce type de plainte passe au tribunal dans le mois » témoigne un avocat. Mais celle-ci implique un certain Laurent Tapie, fils de Nanard.

Tout commence par un banal incident entre automobilistes, le 11 déc.2010. Au volant de sa Smart, Laurent Tapie pointe son capot à la sortie de l’hôtel Royal-Monceau. Engagé dans l’avenue Foch, Vincent qui n’a aucune raison de lui laisser une priorité qu’il n’a pas, poursuit sa route sans le laisser passer. Crime de lèse-majesté, Tapie junior le rejoint au feu suivant, jaillit de sa voiture, vient cogner à la vitre de Vincent : « Sors de ta bagnole espèce de pédé! ».

Un témoin, qui sera ensuite auditionné par la police, raconte aux journalistes (du « Canard ») : « Le conducteur a baissé la vitre de sa voiture …et s’est pris un pain direct. Sitôt sorti il s’en est pris trois ou quatre autres et s’est mis à saigner abondamment de l’oreille gauche. L’agresseur n’allait pas s’arrêter… » Heureusement des passants indignés s’interposent, dont trois se porteront spontanément témoins à la police. Sentant le vent tourner, Tapie junior remonte illico dans sa bagnole et disparaît.

Bilan pour Vincent : six points de suture à l’oreille, des incisives enfoncées, avec une fracture alvéolaire et l’impossibilité de s’alimenter normalement pendant un mois. Au total 45 jours d’ITT : belle performance pour le boxeur Nanard junior.

Lors de la confrontation au commissariat, Nanard junior affirme que Vincent a « égratigné (sa) voiture » et commis un « délit de fuite » : et il porte plainte en ce sens sans pouvoir donner le numéro du véhicule de Vincent : « Pas besoin de faire un constat ! Je t’avais cassé la gueule, c’était bon ! » s’exclame -t-il à l’adresse de la victime face aux flics interloqués.

Mieux, Laurent Tapie invoque des éléments donnant à penser qu’il a eu accès  aux PV de déposition des témoins. La capitaine de police gênée, reconnaît à demi-mot : « Pour moi c’est une erreur de procédure. »  Vraiment ?

Nanard junior n’a plus qu’à réclamer une indemnisation pour « préjudice moral », comme naguère papa …

« Le Canard enchaîné »  du 26/06/2011 d’après un art. non signé.

Publicités

1997 Une justice sonnée et trébuchante.

9 juin 2009

Cela vaut combien deux années passées en taule injustement ?

Pour Jean Chouraqui et Richard Roman, respectivement 600000 francs (un record) et 10000 francs. Le premier a été acquitté dans l’affaire des cliniques de Marseille, le second reconnu innocent du meurtre de la petite Céline.

Plus de deux ans au trou  … pour rien, sans motif valable. Résultat des réputations en morceaux. Des affaires, dans le cas Chouraqui en faillite. Un véritable calvaire pour Roman, qui était considéré par ses co-détenus et les matons comme un violeur et un assassin d’enfant.

Selon le journal « Le Monde » du 6-7/04/97, « le nombre de personnes indemnisées de 1981 à 1994 est passé de 13 à 23. Dans le même temps le montant des sommes versées par la commission est passé de 265000 à 833000 francs ». Une inflation intéressante, qui ne concerne pas les petites affaires, pour lesquelles on peut vous envoyer préventivement au trou pendant des semaines ou des mois avant de vous reconnaître innocent. En ce cas, ni argent ni excuses, mais la sortie avec une bon coup de pied aux fesses.

Les pilotes d’avion quand ils se crashent, sont sanctionnés voire condamnés. Mais les juges quand ils s’emmêlent le glaive et la balance, continuent de sièger impavides. Ou mieux d’être promus, comme cette Chantal GAUDINO qui avait maintenu Chouraqui en taule sous l’ oeil bienveillant des juges de la chambre d’accusation. Au suivant…

On n’ira pas jusqu’à proposer que les agités du pénal paient de leur propre poche des indemnités aux citoyens qu’ils ont indûment enchristés. Ce serait très exagéré.

Plus exagéré que la détention préventive ?

« Le Canard enchaîné » n° 3989  du  09/04/97

Deni de justice souhaiterait connaître les juges de la chambre d’accusation …