Archive for the ‘EGRET Henri-Charles’ Category

*2010 Magistrature assise ou magistrature couchée ?

16 juin 2010

Un magistrat du tribunal de Créteil, Xavier Lameyre, a été convoqué, le 11 juin, par son président pour se voir signifier  qu’il était débarqué du poste de juge des libertés et de la détention. Ce courageux président, Henri-Charles EGRET, se couche ainsi devant le parquet et surtout, devant la police, appuyé par de complaisantes gazettes qui menaient depuis quelques mois une intense campagne contre ce juge.

Voir la hiérarchie judiciaire devancer les souhaits du pouvoir, ou céder aux cris de la foule, est un spectacle aussi désolant qu’ordinaire. Il est plus rare, en revanche, d’en entendre le candide aveu. Le juge Lameyre a été viré, selon les propres termes du président EGRET, non pas en raison de ses actes sur lesquels il n’a « pas d’appréciation à porter » mais à la suite des critiques portées par la police et de leur « écho médiatique ».

Que reproche donc l’ « écho médiatique » à ce magistrat ? D’avoir pris au sérieux l’article 137 du Code de procédure pénale qui dit qu’une personne mise en examen est toujours présumée innocente, et qu’elle ne peut être placée en détention provisoire qu’ « à titre exceptionnel ».

Il s’est imaginé, le malheureux, qu’il était aussi juge des libertés et pas seulement de la détention. Ce qui lui a valu, chez les poulets, le charmant sobriquet de « Liberator ». Voilà deux semaines encore, il refusait d’incarcérer quatre trafiquants, la plupart drogués jusqu’aux yeux, alors que la police avait laissé filer, à la suite d’on ne sait quel accord secret, un cinquième homme soupçonné, lui, d’être une tête de réseau.

« Le Canard enchaîné »   n° 4677   du 16/06/2010 art. signé L.-M. H.

Deni de justice souhaite connaître le nom du procureur qui a provoqué cette mutation. Merci de nous aider.