Archive for the ‘Gf – LONGUET Gérard’ Category

2011 Le sénateur Longuet épargné par la justice …

30 mars 2011

En 2008 et 2009, le sénateur Longuet a pu être rémunéré par GDF Suez, alors même qu’il faisait partie du « groupe de travail Energie »  de la Haute assemblée. Ailleurs ce mélange des genres aurait fait scandale ; en France non. C’est donc un futur employé de Suez qui a voté les lois privatisant Gaz de France au profit de Suez et réorganisant le marché de l’électricité, dans lequel GDF Suez est un acteur majeur.

La plainte d’un petit actionnaire du groupe dénonçant trafic d’influence, corruption et prise illégale d’intérêt a été retoquée en moins de deux semaines par le parquet de Paris pour « absence d’infraction ».

Pas découragé, cet actionnaire devait en déposer une autre, ce 30 mars. Affaire à suivre donc …

Pour ses bons et loyaux(?) services, Longuet aurait reçu, en quatorze mois, selon le site « Médiapart », la bagatelle de 245000 euros  en échange de savantes « études sur le développement de l’énergie nucléaire en France et à l’étranger », affirment en choeur le groupe GDF Suez et celui qui est devenu l’actuel ministre de la Défense. Malheureusement, le « secret commercial » empêche de les montrer a expliqué GDF Suez au « Canard enchaîné ». A en croire Longuet, il apporté au groupe – mais presque toujours oralement – de précieux « conseils stratégiques concernant notamment la Turquie et la Roumanie »…

« Le Canard enchaîné » du 30/03/2011 d’après Hervé Martin

*2008 Justice expéditive …

13 novembre 2009

Qui osera encore prétendre que la justice n’est pas rapide ? Le juge d’instruction Jean-Marie d’Huy vient d’entendre ce 2 juin 2008, Gérard Longuet, ancien ministre des gouvernements de Chirac et Balladur, pour une affaire financière qui remonte à … 1988 soit à vingt ans !

Cela ne fait d’ailleurs que quatorze ans que Longuet est mis en examen dans ce dossier qui concerne les conditions de vente du siège parisien du Parti républicain (qui a disparu depuis des lustres) .

Dans l’intervalle la justice a fait diligence : elle n’a trouvé le temps de convoquer Longuet que trois fois. Et le juge d’Huy a été vif comme l’éclair : saisi du dossier début 2004, il a attendu quatre ans et demi pour recueillir les explications du suspect.

A ce niveau ce n’est plus de l’archéologie, mais de la paléontologie judiciaire. On attend la convocation de Néanderthal et de son complice Cro-Magnon…

« Le Canard enchaîné »   n° 4573  du 18/06/08

Deni de justice aimerait connaître le tas de feignasse de juges d’instruction qui, avant d’HUY, ont roupillé sur le dossier. Aidez-nous svp.