2011 Procès Loïc Sécher : bavure judiciaire ?

Deni de justice souhaite connaître les noms : – du magistrat d’instruction, – du président de la cour d’assises de Nantes, – du président de la cour d’assises de Rennes, – du président de la cour de cassation qui ont tous contribué à la condamnation de Loïc Sécher. Ils doivent être honorés pour la « qualité » de leur travail et la « pertinence » de leur réflexion. Merci de nous aider.

**********************

Originaire de  La Chapelle-St-Sauveur, un bourg de 700 habitants, il avait été accusé fin 2000 d’agression sexuelle et de viol par Emilie, une adolescente de 13 ans.

Il a toujours nié les faits. Mais en 2003, il était condamné à 16 ans de réclusion par la cour d’assises de Nantes, peine confirmée en appel par la cour d’assises de Rennes l’année suivante puis par la cour de cassation en 2005. L’affaire semblait alors définitivement close.

Mais le 31 mars 2008 son accusatrice se rétractait dans une lettre envoyée au parquet général de Rennes. « Loïc Sécher est innocent, je ne supporte plus de le voir en prison », écrivait l’ex- jeune fille devenue adulte et majeure. Epaulé par un comité de soutien, Loïc Sécher déposait alors une requête en révision. Une nouvelle enquête établissait que la jeune fille, fragile psychologiquement, avait varié dans ses accusations et démontré sa capacité à fabuler.

La cour de révision était saisie et, en avril 2010, annulait sa condamnation, ordonnait sa libération sous contrôle judiciaire et la tenue d’un nouveau procès.

Loïc Sécher, 50ans, dit qu’il n’en veut pas à Emilie et salue même son courage. Pour lui, « c’est l’institution judiciaire qui est responsable », et il entend lui demander réparation.

« Actu.Orange »  AFP du 20/06/2011  d’après …


Étiquettes : , , ,

3 Réponses to “2011 Procès Loïc Sécher : bavure judiciaire ?”

  1. denidejustice Says:

    A la question : Bavure judiciaire ? Deni de justice répond :OUI.
    Si Emilie avoue elle-même et spontanément n’avoir jamais été victime de Loïc Sécher, cela signifie que ce dernier a été condamné sans preuve aucune ! Ahurissant !
    – les magistrats n’ont pu condamner que sur leur intime conviction. Or l’intime conviction est un aveu d’absence de preuve. Et dans ce cas il faut avoir assez d’humilité pour l’admettre et d’humilité la magistrature en manque sérieusement.
    – les jurés eux chacun le sait sont fortement manipulés. Sauf à avoir parmi eux une forte personnalité pour s’opposer au magistrat manipulateur, le jury ira dans le sens des magistrats.
    Et ce sont trois tribunaux d’importance, la cour d’assises de Nantes, puis celle de Rennes, puis la cour de cass’ qui iront se fourvoyer dans le même sens:
    – la cour de Nantes, parce que sous la pression de l’opinion publique il faut une victime à offrir en pâture au peuple et justifier ainsi de la qualité de son travail …
    – la cour d’assises de Rennes et la cour de cass’ sans doute par corporatisme: on ne va tout de même pas débiner le travail des petits copains de Nantes …

    Comment se fait-il qu’on ne découvre qu’aujourd’hui que la jeune fille « était fragile psychologiquement » , qu’elle « avait varié dans ses déclarations » et « démontré sa capacité à fabuler » ?

    Si ce n’est pas là la preuve d’un travail superficiel ?

    Voilà un homme sans doute paisible dont une magistrature irresponsable a démoli la vie à tout jamais ! Si cette magistrature avait été civilement responsable, le procès eut pris une toute autre tournure …

  2. Claude MARGUERITAT Says:

    Bavure judiciaire ? Certainement !
    Tout au long des différents procès Emilie est décrite comme fragile psychologiquement. La contre enquête de la cour de cass’ avait montré qu’elle était vierge, alors qu’elle accusait Loïc Sécher de l’avoir violée à plusieurs reprises, elle avait accusé d’autres hommes dont son père semble-t-il d’abus sexuels.
    Comment les magistrats ont-ils pu faire abstraction de tels éléments ?

    La cour de révision « a parfois du mal à comprendre que la justice s’est trompée » regrette Me Eric Dupond-Moretti, l’avocat de Loïc qui a certes vu sa condamnation pour viol annulée mais qui se voit imposer un nouveau procès. En effet la cour de révision renvoie Loïc devant la cour d’assises (de Paris).

    Or il ne subsiste rien des accusations contre lui et ce renvoi est ordonné en dépit des demandes de la plaignante et de l’attitude positive de l’avocat général Gilles LUCAZEAU qui déclare « Je suis convaincu qu’un procès en renvoi n’amènera aucune lumière » et qui demande la suspension immédiate de la peine de Loïc Sécher.

    Seulement voilà, il y a une justice qui a du mal à se déjuger, qui aime à se produire en spectacle et qui n’a aucun souci du gaspillage des deniers publics autrement dit des sous du contribuables.

    Ne venez pas vous plaindre, messieurs les magistrats de vos manques de moyens : votre gaspillage est permanent !

  3. jacques goguy Says:

    Mein Kampf.
    Le drame d’un orphelin de 15 ans.
    Le diable a trouvé carrière chez les Thénardier de Thouars, pour être dépouillé de mes biens, calomnié, culpabilisé par des mensonges éhontés, traîné dans la boue par ces pourritures.
    Mon infortune m’a conduit dans cette bonne ville de Thouars, rue Lafontaine chez les Brunet, des brigands, des pillards, des détrousseurs d’enfant vulnérable ; c’est répugnant, lâche, il n’y a pas de mots pour qualifier ces maudits.
    N’ayant plus de famille, jeune ouvrier peintre, je prends pension chez les Thénardier.
    Tout allait bien au départ, jusqu’au jour où ces créatures diaboliques ont découvert que j’étais l’héritier d’une fortune ; leurs cerveaux aux neurones affaiblis, en conflits perpétuels à faire le bien, ont échafaudé un plan diabolique, me détrousser de tous mes biens ; pour effectuer cette sale besogne ils ont utilisé des produits, fournis par l’épouse du prédateur Brunet, le frère de la tapineuse. (Un affreux jojo qui n’a jamais rien fait de sa vie, atteint d’un mal incurable la fainéantise.)
    Pour me soumettre, ils ont utilisé des produits pour accomplir leur funeste et obscur projet, en utilisant également la manipulation mentale, afin de fausser ma perception de la réalité ; pour ce faire ils ont utilisé la fille, une prostituée grande séductrice de sont état ; toutes les nuits elle s’offrait non par amour, mais dans un but bien précis, me spolier. Ce mind control ou thought reform, c’est la prise de contrôle de l’esprit par la séduction, la tromperie et la drogue, pour altérer la capacité de juger correctement des faits. Les Brunet, des créatures plus ésotériques que les Thénardier ; ces humanoïdes n’ont aucun remords, leur narcissisme éhonté, parvenir à leurs fins, me faire épouser la fleur de macadam, la plus grande salope de Thouars et des départements limitrophes. Là ou le bat blesse, j’étais sous tutelle, normalement elle devait m’offrir une protection, ce qui n’a pas été le cas ; autoriser un enfant à épouser une femme de petite vertu, de 11 ans mon aînée, elle avait un fils de 11ans, et de nombreux autres qui n’ont pas vu le jour, sa mère une voleuse, une famille peu recommandable. Conclusion : les tutelles n’offrent aucune protection, les juges sont de grands incapables, sans leurs blouses ils seraient chômeurs.
    J’ai fait une recherche depuis mon divorce pour trouver mon dossier de mise sous tutelle, démarches semées d’embûches, des années pour avoir un extrait de ce document en date du 19 mars 1956, il est incomplet.
    La filouterie des Brunet, famille de vauriens ; la première victoire de ces grippe-sous, me coller la marchande d’amour.
    L’aventure ne fait que commencer, marié le 4 avril 1961, ces pervers me font signer une page blanche ; je devais être inconscient, cela n’est pas naturel, et impensable, j’étais bien sous le contrôle de ces malfaiteurs, la page blanche que j’ai signée, cela ne fait aucun doute, c’était pour exploiter les biens de ma famille allemande. N’étant plus sous l’emprise de ces mécréants, je me rappelle de tout, la manière dont il testait le pouvoir de la drogue sur ma personne, afin de m’utiliser à leur guise. Je souffrais de malaises inexplicables, comme l’anxiété, le sentiment d’infériorité. Mes manipulateurs à mes yeux se faisaient passer pour des saints, des victimes de mes défauts, j’étais responsable de tout ce qui allait mal.
    De plus, j’avais hérité de la maison de ma mère ; et de son contenu ; les Thénardier me font vendre le tout, c’est honteux. Le but était de briser tout lien appartenant au passé, ils critiquaient mon oncle André Goguy, pour que j’évite de le voir, cela n’est pas sans raison ; ils connaissaient mes origines allemandes, et ma famille d’outre-Rhin. La désinformation, la calomnie, le mensonge, ce virus destructeur, comme une cellule cancéreuse qui n’en finit pas de grignoter votre énergie vitale. Ces créatures monstrueuses n’ont qu’une apparence humaine, ce sont des porcs qui se vautrent dans le meurtre et la débauche, un métier de bête immonde dans leur crasse, de sales crapules.
    Trente ans de manipulation par ces reliefs de forme humaine ; je prends ma retraite en 1991, rupture des habitudes de la mégère acariâtre, froidement mauvaise, séparation de corps par jugement en 1992, et divorce en juillet 1995.
    Pour avoir une paix relative, je vends ma maison de Vrines à mon aîné 30. Millions ; pour qu’elle reste dans la famille ; une maison qui était estimée à plus de 90. Millions ; je n’ai perçu aucun centime de cette vente, c’est la salope qui a empoché les 30 millions. Toujours à la recherche d’un bénéfice personnel, ses intérêts, sans se préoccuper du désagrément qu’elle cause à autrui, côté égoïste et malsain, par ruse. Le but culpabiliser, rabaisser, détruire sa victime.
    Ma vie n’a été qu’une suite de malheurs liée à l’avidité bestiale de gens sans foi ni loi, des spoliateurs.
    Le pire est à venir, mes biens étaient exploités à mon insu par mon ex-beau-frère, et un politique, son nom, Chirac ; il volait les bénéfices des usines, ses fonds secrets ; Chirac c’est un voyou de la pire espèce, avide de gains illicites, Chirac vole également l’air qu’il respire. Un taulard en liberté, qui perçoit une retraite du bon peuple de France.
    Je suis victime d’une entreprise politico-judiciaire criminelle,(merci les élus) ces bandits décident de faire hériter mon aîné à ma place. Le fruit de cette escroquerie est partagé entre Chirac, sa clique de minable gangsters, mon ex-famille les Thénardier (des saints en comparaison à ces vautours). Pour me dépouiller de la fortune de mon père, ces crapules ont utilisé les services d’un gibier de potence, un flic, qui a été mis à la retraite d’office, un sale type, du nom de Guillot, cette fripouille décide de me droguer pour me soumettre ; ses complices, Nicolai et Boutet.
    Je suis conduit chez le notaire Tabourier, le 4 mars 1999, maintenu par Guillot et Nicolai, j’ai signé des documents étant inconscient des mes actes, fait déclarer dans mes plaintes du 26 juillet 1999, et 2 avril 2002. Drogué à forte dose par ces vandales, c’est une belle image de la France, de la justice, des juges, qui vous font la morale. Les vrais voyous ne sont pas en prison, ils sont libres, ils ont tout les droits, vous spolier, vous nuire, vous traîner dans la boue, vous détruire, je suis pour la peine de mort pour ces prédateurs, qui se réjouissent de la souffrance des victimes. C’est chose facile, droguer une personne, de la manipuler, de plus ils ne risquent rien les juges les protègent, ils sont complices. Guillot est connu des services de police en qualité de scélérat, il devrait être en prison pour ses inavouables crimes. Guillot et ses complices sont convaincus d’être des intouchables.
    En finalité, il était prévu de me faire disparaître, déjà la drogue m’occasionnait de graves problèmes de santé, des pertes de mémoire, des palpitations, des troubles digestifs, et du sommeil, des problèmes cardiaques, des troubles visuels, ces individus devaient utiliser de la benzodiazépine, voir de l’oxybate de sodium et dexmétamfétamine. Guillot avait versé une poudre blanche dans mon vinaigrier de 30 litres, de la drogue à domicile pour prolonger les effets dans le temps (ce bandit est en liberté, quand je le vois, cela me donne une poussée d’adrénaline). J’ai surpris Boutet à verser une poudre dans mon verre. Avec beaucoup d’effort, j’ai coupé les ponts avec ces escrocs que je côtoyais journellement, cela m’a sauvé la vie.
    Les juges de Bressuire sont coupables d’association de malfaiteurs, de détournement de fonds, de dissimulation de preuves, de protéger des criminels, j’ai déposé plainte contre 5 juges et 3 procureurs. (Incriminations protégeant la nation et la dignité de la personne humaine, la lutte contre le fléau de la drogue.) Code pénal, a. 222-38 : Est puni de dix ans d’emprisonnement et de 750.000 € d’amende le fait de faciliter, par tout moyen, la justification mensongère de l’origine des biens ou des revenus de l’auteur de l’une des infractions mentionnées aux art.222-34 à 222-37, ou d’apporter son concours à une opération de placement, de dissimulation ou de conversion du produit de l’une de ces infractions … Code pénal, a. 321-1 : Le recel est le fait de dissimuler, de détenir ou de transmettre une chose, ou de faire office d’intermédiaire afin de la transmettre, en sachant que cette chose provient d’un crime ou d’un délit … il est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 375000 € d’amende. L’acquisition ou l’emploi illicite de stupéfiants est punie de la réclusion criminelle à perpétuité et de 7.500.000 € d’amende.
    Je pouvais connaître ma grand-mère allemande Élisabeth Müller, qui est décédée le 3 février 1971 à Berlin, les Thénardier me cachaient la vérité, je suis révolté contre ces infâmes créatures qui n’ont rien d’humain. Ces diaboliques ont falsifié mon état civil, à Thouars et Airvault, j’ai déposé plainte à la brigade de gendarmerie de Vannes le jeudi 13 janvier 2011, contre l’expert en graphologie, Madame Bizeul Ginette ; cette personne n’a pas rempli sa mission, elle a volontairement fait un rapport qui n’est pas conforme à la réalité. Fait puni par l’article 434-20. Le fait par un expert en toute matière, de falsifier, dans ses rapports écrits ou ses exposés oraux, les données où les résultats de l’expertise est puni selon les distinctions des articles 434-13 et 434-14 de cinq ans d’emprisonnement et 75000 euros d’amende ou sept ans d’emprisonnement et 100000 euros d’amende. Il s’agit d’un crime, les sept ans sont de rigueur. Le maire d’Airvault est également coupable.
    Mon gendre de Sablé-sur-Sarthe Gérard Renault, bijoutier riche de sa forfaiture, et des déboires des ouvriers Moulinex, il a acquis des biens sans gloire ni honneur. Il doit être puni pour spoliation de biens, et association de malfaiteurs.
    Le chef Sarkozy, qui s’est arrogé tous les pouvoirs, il est donc totalement responsable de cette escroquerie signalée de nombreuses fois au sommet de l’État ; il est donc responsable des juges complices des voyous, la responsabilité de l’État est mise en cause. Humiliée et bafouée par une justice mafieuse.
    Je peux fournir toutes les preuves qui mettent en causeles personnes citées. La justice ne punit pas les voyous de l’État, la preuve Guillot, les Brunet, Bizeul, Chirac devaient être en prison, la famille Chirac pour avoir volé du mobilier appartenant à l’État, les sommes versées au banquier Shoichi Osada provenaient de détournement de fonds et versé à Éric Goguy en poste à Osaka, les frais de bouche, les vols gratuit Euralair + de 40000 euros pour Bernadette Chirac, les pièces jaunes, les faux électeurs, les emplois fictifs, etc… nous sommes tous égaux en justice, les Chirac en prison sans aucune forme de procès. J’écris un livre sur cette lamentable affaire, avec des documents qui prouvent mes écrits. De toute manière ils seront tous punis, le châtiment suprême est juste et impartial.

    voir sur Internet : jacques goguy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :