2011 Sollicitez, harcelez les élus complices du désordre judiciaire! !

Il faut bien comprendre que le désordre qui règne dans la justice n’est pas innocent. Il est voulu par le pouvoir politique. Il règne en effet une entente tacite entre le politique qui accepte que le magistrat ne soit pas civilement responsable de ses erreurs (et c’est le citoyen qui paiera, au sens propre du verbe, la réparation de ces erreurs)  et le juge qui accepte d’être dépendant du pouvoir politique et d’épargner le politique dans ses décisions (et c’est encore le citoyen qui en sera victime).

Que chacun comprenne bien que si les magistrats avaient fait leur travail avec conscience, l’ex-président CHIRAC serait en taule depuis longtemps et pour longtemps (frais de bouche, emplois fictifs, faux électeurs, fausses factures, marchés truqués etc.) et le sieur SARKOZY n’aurait pu être élu président (affaire de son appartement), JUPPE et bien d’autres ne seraient jamais revenus au pouvoir, la quinzaine de ministres dévoyés qui ont dû quitter le gouvernement Fillon auraient fait l’objet de poursuites judiciaires etc. et la France s’en serait sans doute mieux portée.

Nous l’avons dit et redit, la corporation des magistrats est lâche. Des individus qui n’acceptent pas d’être civilement responsables, qui n’assument pas les conséquences de leurs actes, qui acceptent comme les procureurs de se comporter en larbins du pouvoir sont lâches  ! Et tout au long de notre histoire la magistrature a fait étalage de cette lâcheté.

La seule façon de lutter contre cette connivence tacite entre politique et juge, cette entente implicite qui permet à l’Etat voyou de s’auto-protéger, est de mettre le politique au pied du mur, voire de lui mettre le couteau sur la gorge par le biais du vote.

C’est pourquoi nous proposons à tous les visiteurs de ce blog (1) de devenir acteurs d’une véritable réforme en interpellant individuellement leurs élus respectifs.

DENI DE JUSTICE vient d’entreprendre de solliciter tous les députés (cf. la liste)  en leur adressant le courrier suivant :

Madame, Monsieur,

Nous vous prions de prendre connaissance de la « Lettre aux députés représentants du peuple » sur notre blog-site <https://denidejustice.wordpress.com&gt;.

Cette lettre, critique sans concession de la justice, propose quelques éléments pour une véritable réforme judiciaire.

Vos électeurs seraient très heureux de connaître non seulement votre position sur ce sujet mais aussi ce que vois êtes prêts à entreprendre pour la mise en oeuvre d’une telle réforme. Vous pouvez nous répondre par le biais de cette boîte mail (sachant que votre réponse sera retranscrite sur le blog) ou directement sur le blog en commentaire de la « Lettre ».

Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos salutations citoyennes.

Pour DENI DE JUSTICE, Claude Margueritat.

A vous, visiteurs de DENI DE JUSTICE de vous impliquer individuellement. Nous vous proposons le modèle de lettre ci-après à adresser à votre député.

Madame (ou Monsieur),

Vous avez été (ou allez être sollicité) par l’association DENI DE JUSTICE  (<https://denidejustice.wordpress.com&gt;) qui, dans sa lettre,  propose une véritable réforme judiciaire. J’adhère totalement à cette réforme et serai très heureux de connaître votre position sur ce sujet et de vous lire sur ce blog.

Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations …

Et vous devez signer en déclinant votre véritable identité (et non un pseudo) et votre adresse afin que le député sache que vous êtes un de ses électeurs potentiels. Il faut avoir ce courage de citoyen responsable, celui que n’ont pas ni nos juges, ni nos élus.

INDIGNEZ-VOUS! C’est Stéphane Hessel qui vous le dit…

NB. Si pour DENI DE JUSTICE je suis le seul à décliner mon identité c’est uniquement pour préserver l’existence du blog.

Pour Deni de justice, Claude Margueritat.   le 16/06/2011.

(1) De plus en plus nombreux : 312 pour le mois de juin 2009, 2012  pour  juin 2010 et déjà 9907 au 15 juin 2011!

7 Réponses to “2011 Sollicitez, harcelez les élus complices du désordre judiciaire! !”

  1. Sautron Says:

    Quand un citoyen se trouve confronter devant un tribunal, il attend avant tout que sa cause soit entendu, il attend d’être compris par la justice et par les Magistrats qui siège à ce même tribunal mais voilà !

    Quand un litige touche et rend responsable à un ou des Magistrats ou encore à un haut fonctionnaire devant un tribunal, l’affaire est perdu avant même d’être juger.
    Les Magistrats font de nous leurs victimes et nous devons payés très cher leurs fautes commises à en devenir SDF mais ça ! Ils s’en fichent.
    Ceci ne représente pas l’emblème de la France LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.

    Je reprends les termes de l’article je réponds:
    Il semblerait que la lâcheté est la règle du pouvoir politique et à ceux qui tienne en main nos dossiers dénonciateurs qui leur sont gênant.
    Ces Magistrats et ces hommes politique, administrative et juridique, les hommes de ce milieu crient haut et fort, se disent des intouchables par leur haut pouvoir, non seulement que les pièces de nos dossiers ne sont pas contrôlées, ils se permettent de se dire être plus fort et au-dessus de toutes justice, ils traitent nos dossiers avec lenteur, voir 15 ans et plus de façon lamentable et cruel sachant par avance qu’il n’y aura personne dans leur milieu juridique pour les dénoncés. (C’est blanc bonnet et bonnet blanc).
    Au résultat ils nous arrachent notre santé, détruisent nos vies.
    Nous subissons de vivre dans l’atrocité avec des pertes parfois catastrophiques empoisonnés de préjudices moraux, matériel et financier.
    Là encore ils sont fiers de nous dire que nous ne pouvons pas quitter notre juridiction.
    Que fait notre Président Sarkozy qui à était avocat ?
    Bon parleur de la santé, des Droits de l’Homme et de la bonne justice, pour qui ?…
    Nous savons tous que c’est pour les riches et non pas pour l’égalité des chances.

    IL FAUT ÊTRE SOLIDAIRE ET DENONCER LES MAGOUILLES AU SEIN DE NOTRE JUSTICE.

    • denidejustice Says:

      Réponse à « Sautron ».
      L’heure n’est pas aux lamentations, aux pleurnicheries.
      Vous voulez être efficace ? Alors:
      1° vous nous contez votre affaire, nous en faisons un billet qui viendra s’ajouter à notre dossier.
      2° vous vous adressez à votre député comme nous vous l’indiquons par ailleurs.
      Toute autre intervention de votre part sera censurée.

  2. LANGEVIN Says:

    Bien que je sois solidaire avec vous, la formule toute autre intervention de votre part sera censurée, me semble plus qu’ étrange, et n’inspire pas une mise en confiance, auriez-vous peur qu’on vous aide à faire la lumière, c’est plutôt rare une association qui refuse le bénévolat en vue de renforcer sa position.
    Si ce n’est qu’une impression, merci de censurer votre droit de censure et on clique OU pour vous envoyer le message, c’est un peu le bordel
    Jean-Louis Langevin

    • denidejustice Says:

      Réponse à Jean-Louis Langevin.
      Nous essayons d’être clair, mais…
      1°) lorsque nous proposons un billet et qu’un internaute intervient par le biais du commentaire, son commentaire doit être en rapport avec le billet. Ce n’est pas le cas, présentement, de « Sautron » qui ne commente rien mais nous rappelle des généralités sur le foutoir judiciaire. Ceci nous intéresse mais ailleurs.
      Pour l’heure c’est comme si, présentant un compte rendu d’un match de foot, un internaute, pour tout commentaire, nous parlait du désordre de la fédération en général. Si nous laissons faire, ce blog sera vite illisible.

      Sur ce présent billet, les commentaires ne peuvent que concerner, soit le mode d’action que nous proposons, soit le contenu de la lettre aux députés (le fond et la forme), soit proposer d’autres destinataires, etc. Des commentaires qui nous aident à avancer.

      Pour nous écrire sur tout autre sujet, vous avez la catégorie « A 04 – Ecrivez-nous. »

      Enfin, ce n’est pas la première fois que « Sautron » intervient ainsi sans rapport avec le billet qu’elle est censée commenter. Si cette personne est en conflit avec la justice, qu’elle nous conte son histoire, qu’elle nomme les magistrats « fautifs » en précisant ce qu’elle leur reproche. Et si son argumentation tient la route nous ferons un billet, tout comme pour le Dr.Bousri, dernier en date.

      2°) Maintenant nous devons reconnaître que la présentation de notre blog est « pagaillousse ». Nous ne comprenons pas pourquoi le classement de nos « catégories » (1) est perpétuellement bouleversé après chaque intervention et aucun d’entre nous n’est assez compétent pour stabiliser ce classement …
      (1) nous préfèrerions le terme « rubriques » mais WordPress nous impose celui de « catégories »…

      Nous espérons au moins avoir été clair dans ces explications.

  3. Sautron Says:

    07 juillet 2011,
    Merci pour votre remarque, je ne pensais pas être sur unterrain de foot mais plutôt sur une table de ping-pong.
    je me suis adressé à titre privé aux 41 Députés figurant sur votre liste du 09 juin 2011 pour leur demander une meilleure justice: on peut lire ceci:

    Mes Dames, Messieurs les Députés,
    Je m’adresse à vous aussi à votre âme et conscience de pouvoir politique qui est le votre.
    C’est pour cela qu’à l’approche des élections, nous les citoyens sollicitons et aimerions savoir ce que vous comptiez faire une fois que vous serez élu. Nous comptons sur vous pour une meilleure justice. nous demandons que les fautes commises par des magistrats et des personnes de hauts niveaux qui sont dénoncés, soient reconnus et pénalisés comme il se doit dans le respect d’une loi pour tous avec liberté des chances.
    dans le respect du Droit de l’Homme et du Droit Humain.

  4. benard claude Says:

    etat de cause entendu oui elus police et gendarmerie dans mon travail la poste du h m pas issu comme au tribunal neutralise toute defence hiut depos de plaintes en civi 2003 pour faux et menssonges j ai recu en mai 2004 une commission rogatoire ou rapport de nazisdans du hm en aout 2004 une covocation police blois de l affaire la poste la cour d appel orleans avec refus informer 2005 requete du 14 12 2009 pour violences routiere des gendarmes devant le refus de repondre de juger le deni de jutice et action recursoir bientot affaire plus de 20annees 1990 j ai quite la poste le 12 03 2002 mais toujour poursuivit par les bourreaux de l etat donc l etat est responsable des fautes commise dit dans le deni de justice vu les doc sur denonciation .com ont fait barrage aux avocats aucuns le refus bon courrage a vous

    • denidejustice Says:

      A bernard claude.

      Votre texte est incompréhensible. Il sera effacé sous huit jours.
      Nous vous demandons de le reformuler clairement et serons heureux de le publier. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :