2010 Police et Justice d’Etat

Début novembre 2010 sept policiers comparaissaient en correctionnelle devant le TGI de Bobigny pour répondre des chefs de « dénonciation calomnieuse » et  » faux en écriture publique ».

Un agent de police avait renversé par une voiture et blessé à une jambe. Le conducteur du véhicule était un autre policier à bord d’un véhicule banalisé. Pourtant les policiers poursuivis à Bobigny auraient cru bon, selon le ministère public (plusieurs d’entre eux auraient avoué les faits) de se mettre d’accord pour faire porter la responsabilité de l’accident à un tiers qui conduisait un autre véhicule pris par eux en course-poursuite.

Le substitut du procureur a requis à leur encontre des peines de trois à six mois de prison avec sursis (avec sursis on ne va pas en taule et on n’est pas viré de la police…).

Mais avec un étourdissant écho médiatique, la garde des Sceaux Michèle ALLIOT-MARIE a déclenché une enquête administrative contre … l’infortuné magistrat. Oui, vous avez bien lu. On l’accuse à son tour d’avoir dit : « La police française, ça ressemble à la Gestapo dans ce dossier. »

Le substitut du proc’ a-t-il réellement dit cela ?  Le syndicat de police ynergie se déclare « indigné ». Selon lui, le magistrat « salit délibérément toute une profession ». Non mais, oh !

Les sept policiers « assermentés » sont accusés d’un mensonge concerté et de faux en écriture publique en vue d’imputer sciemment à un citoyen un fait qu’il n’aurait pas commis, ce qui n’est pas exactement un scénario qui honore la police-nationale. Le magistrat est convaincu de leur culpabilité (il a des aveux: la reine des preuves), il requiert donc leur condamnation (avec une certaine indulgence) ce qui est son devoir.

Il aurait alors distingué, libre à lui, un comportement qui ressemble « un peu » à celui de la Gestapo « dans ce dossier ». Et qu’est-ce qu’il aurait fallu dire ?  Que « la police française ça ressemble en tout point à la police d’un régime démocratique dans ce dossier »?

 » La Mèche »  n°10  du 12-18/11/2010  d’après Carlo Santelli.

2 Réponses to “2010 Police et Justice d’Etat”

  1. Sautron Says:

    Il est vrai que dans certains tribunaux qui agissent comme celui de Toulouse Hte-Gar Dot 31, certains Magistrats se prennent pour le Dieu du ciel !! Et du très haut admirent les dégâts causés par leurs fausses accusations, faux procès et certains magistrats diront même sans hésiter que la victime est de nature fantaisiste.
    A croire qu’il n’existe pas de vraie loi, de vraie justice et on oublie les droits de l’homme dans un Pays comme la France.
    Lebon Sautron louise.

  2. denidejustice Says:

    Juste un petit rappel à la loi à l’intention du proc’ et d’ALLIOT-MARIE.

    Le faux entaché d’intention frauduleuse entraîne une qualification criminelle et non délictuelle.

    Cour de cassation, crim, 28 octobre 2003.
    « Un policier qui altère la vérité d’un procès-verbal commet un crime de faux en écriture publique. »
    La cour a admis que le faux en écriture publique commis par une personne agissant dans l’exercice de ses fonctions soit une circonstance aggravante.
    La peine encourue passe alors de dix à quinze ans de réclusion criminelle. art. 441.- 1 alinéa 3 du code de procédure pénale.

    On peut ainsi mesurer la clémence du proc’ qui est loin du compte et l’indécence d’ALLIOT-MARIE la garde des seaux à ordures de l’époque.

    Quant on fréquente les voyous qui gouvernaient la Tunisie on ne peut plus avoir une vision saine de la décomposition des institutions, police et justice confondues. Et quand on est incompétente incapable d’avoir une action saine pour remettre de l’ordre en leur sein, alors on fait un tapage autour de n’importe quoi pour qu’on parle de soi.
    N’oubliez pas citoyens qu’ALLIOT-MARIE alors ministre de l’Intérieur est à l’origine des embastillements de Tarnac (l’affaire des crochets métalliques sur les câbles électriques d’une ligne ferroviaire) pour lesquels on n’a toujours pas trouvé, de nombreux mois plus tard, le moindre indice de leur culpabilité. Là aussi, grand tapage médiatique pour montrer qu’elle existe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :