2004 Tout va bien au TGI d’Auxerre …

Tout va bien au TGI d’Auxerre, la chancellerie (PERBEN Dominique) y veille …

Alors qu’elle était procureur à Auxerre, Marie Suzanne Le Queau s’avise de dénoncer une certaine corruption au parquet. Elle déclare que la quasi totalité des dossiers d’information qui se sont terminés par un non lieu sont introuvables et elle accuse ses prédécesseurs d’avoir voulu étouffer ainsi des enquêtes.

C’était courageux de sa part. Et que croyez-vous qu’il advint ! Qu’une enquête fût diligentée pour vérifier tout cela ?  Que non !

Marie Suzanne Le Queau fut illico  « promue » à un séjour de rupture place Vendôme à l’Inspection générale des servbice judiciaires : une promotion de rééducation à la russe ou  à la chinoise comme vous voudrez …

« Deni de justice »  le 09/01/2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :