Réflexion de la semaine du 29/03 au 04/04/10

« L’indépendance est affaire d’hommes plutôt que de statut. Il suffit de regarder les ravages que fait la docilité dans les rangs des juges du siège pourtant protégés par l’inamovibilité. On trouve toujours un juge d’instruction pour enterrer une affaire, un président de tribunal pour dessaisir un magistrat instructeur, des conseillers de cour d’appel pour confirmer un non-lieu dans un dossier trop sensible. Les magistrats du siège ont eux aussi pris l’habitude de courber la tête devant les désirs du pouvoir politique. »

Le procureur Philippe Mettoux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :