*2010 Où l’on reparle du fils Fillon : la lâcheté d’un proc’ !

Cet article fait suite à *2009 Le père du chauffard est Premier ministre (G Justice et hommes politiques)

Le procureur de Rennes, Hervé PAVY, n’a pas jugé utile de contraindre un apprenti chauffard à tenir ses engagements pris devant la justice. Mais si l’intéressé conduit n’importe comment, il n’est pas n’importe qui. Il s’appelle Edouard Fillon fils de son père.

Rappel : l’histoire de ses exploits automobiles commence le 09 mai 2009 sur la rocade de Rennes. Avec le 4×4 Toyota de papa, le fiston frôle un scooter et l’oblige à mordre le bas-côté pour éviter le choc. Les passagers rigolent. Et malgré les signes furibards de la motarde, Edouard-Alonso refuse de s’arrêter. Mieux, il gratifie la jeune femme d’un élégant doigt d’honneur. Qu’est-ce qu’on se marre dans le Toyota !

Après la plainte déposée par Guylène G. aide-ménagère et mère de trois enfants qui s’est vue poussée par jeu et a cru « sa dernière heure arrivée », le chauffard avait été vite identifié. Et l’enquête encore plus vite classée.

Envoyé devant le délégué du procureur qui prononce un simple « rappel à la loi », le fiston  » accepte de payer le coffre à bagages du scooter endommagé, même s’il n’a pas le sentiment de l’avoir abîmé, et veut bien réfléchir à une indemnisation ». Et de préciser que « sa réponse parviendra sous huitaine avec ou sans chèque ».  Mais finalement il refuse de payer.

Conseillé par deux avocats,  ce jeune homme bien élevé a envoyé une jolie lettre à la victime, regrettant de lui avoir fait peur. Mais ajoute-t-il elle n’aura pas un sou car il y a eu dans les médias  une utilisation de l’incident « qui n’est pas acceptable ». Quant au doigt d’honneur, c’est une tragique méprise affirme-t-il. Il a juste « montré son poing avec le pouce levé » .

On le croit sur parole … tout comme le procureur, qui avale ça sans broncher ! Ce magistrat, rappelons son nom Hervé PAVY, a une conduite prudente.

« Le Canard enchaîné »  n° 4662  du 03/03/10 d’après un art. signé B.R.

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Une Réponse to “*2010 Où l’on reparle du fils Fillon : la lâcheté d’un proc’ !”

  1. denidejustice Says:

    Au 29/09/09 le journal « Le Monde » rapportait que l’avocat de la plaignante venait d’écrire au procureur de Rennes et au procureur de la cour d’appel pour demander un renvoi devant le tribunal correctionnel ou la saisine d’un magistrat d’instruction « indépendant », car il estime qu’il y a eu « mise en danger de la vie d’autrui et délit de fuite ». Sa cliente réclamait 2000 euros de dommages et intérêts.

    Quelle suite à ce jour ? Toute info sera la bienvenue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :