2009 Deux voyous de la haute épargnés par un proc’.

Ajaccio le 31 juillet 2009

Le juge d’instruction Jean-Bastien Risson renvoie devant le tribunal correctionnel plusieurs individus pour des vols de yachts de luxe. Parmi ces mis en examen, Imad et Moez Trabelsi, neveux du président tunisien Ben Ali.

Le parquet décide alors de ne pas convoquer à l’audience les deux neveux, décidant de disjoindre leur sort, et assurant qu’ils seront « jugés rapidement en Tunisie » .

Le 30 septembre, le tribunal a donc condamné les seconds couteaux, mais pas les frères Trabelsi.

Cette attitude incroyable du parquet, en totale contradiction avec l’ordonnance du juge d’instruction, peut-elle s’analyser autrement que comme une volonté de soustraire deux dignitaires du régime tunisien à la justice Française ?

« Lettre ouverte … » du Syndicat de la magistrature du 29/10/2009

Denidejustice souhaite connaître le nom du proc’. merci de nous aider.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :