*2010 Promotion Outreau

En la personne du procureur général de Versailles, prisonniers et surveillants héritent d’un nouveau directeur de l’administration pénitentiaire très prestigieux. Jean Amédée LATHOUD fut, en effet, procureur général à Douai lors de l’affaire d’Outreau : il y avait donné toute la mesure de sa clairvoyance : balayant les protestations des avocats qui lui réclamaient un dépaysement de l’instruction requérant des détentions provisoires en pagaïe, refusant de citer à l’audience un commissaire de police en raison des « conclusions particulièrement prudentes (sic) et subjectives » de son rapport. En clair parce que ce flic avait relevé les incohérences de l’enquête du juge BURGAUD

Plus tard, une fois le naufrage d’Outreau connu, Jean-Amédée LATHOUD avait dû témoigner devant la commission d’enquête parlementaire, puis devant le CSM, avouant d’une voix tremblotante : « J’assume ma part de responsabilité pour un certain nombre d’erreurs. » Aucune incidence sur sa carrière.

Bien au contraire, il avait été propulsé procureur général de la deuxième cour d’appel de France, Versailles. Aussitôt, il y fait imprimer des formulaires à l’attention des familles de détenus :  » La cour d’appel de Versailles délivre des permis de visite uniquement aux enfants de plus de 14 ans. » En colère, l’Observatoire international des prisons avait saisi le député Etienne Pinte, et LATHOUD avait expliqué : « L’on peut légitimement s’interroger sur l’opportunité pour des enfants  ou de jeunes adolescents de fréquenter nos actuels établissements pénitentiaires. »

On peut aussi  « légitimement s’interroger » sur une disposition totalement hurluberlue et contraire au droit, venant d’un procureur général … Peut-on aussi « légitimement s’interroger » sur cette nomination à la tête de la Pénitentiaire ?

« Le Canard enchaîné »   n° 4655 du 13/01/10   article signé D.S.


Publicités

Étiquettes : , , , , ,

2 Réponses to “*2010 Promotion Outreau”

  1. denidejustice Says:

    LATHOUD Jean-Amédée: un de plus ! (cf. 2009 Outreau : Des juges coupables et non sanctionnés)
    BURGAUD va se sentir de moins en moins seul puisque voilà le huitième « coupable » du désastre d’Outreau !
    8/70 c’est peu mais on tient les meilleurs

  2. Margueritat Claude Says:

    Eh, oui ! On fait moins le malin quand on est du mauvais côté de la barre !

    Perchés sur leur estrade, affublés de leur ridicule robe de pinguoin, nombre de ces tristes magistrats perdraient beaucoup de leur arrogance, de leur puante suffisance, sans ces artifices.
    Avisez-vous dans un prétoire de leur tenir tenir tête sans le concours d’un avocat, ils auront tôt fait de vous clouer le bec et de proférer des menaces (d’outrage à magistrat entre autres … ou de désordre à l’ordre public).

    L’autorité, les respect, cela s’acquiert par des qualités personnelles (notamment d’humanité) qui font défaut à ce que ne sont au départ que de piètres étudiants en droit. Des études qui font avant tout appel à une capacité à mémoriser des textes de loi, mais ne sanctionnent en rien une quelconque aptitude à réfléchir, à analyser, etc.

    Mais là, du mauvais côté de la barre, on perd de sa superbe, et la voix n’est plus aussi assurée: elle « tremblote » de trouille ! Et pourtant quand on sait la grande indulgence des instances disciplinaires il n’y a pas grand souci à se faire.

    Seulement voilà, la magistrature française n’est qu’un ramassis d’individus lâches, leur statut d’irresponsables auquel ils se cramponnent en témoigne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :