2005 Au gnon de la loi.

Alain MARSAUD, l’ancien juge antiterroriste devenu député a gardé, dans les affaires, le goût des méthodes musclées.

En décembre 2004 on le vit débouler peu après 22h00 dans une chambre de l’hôtel George V et s’en prendre à un homme d’affaires franco-tunisien à propos d’une sombre affaire de commissions du groupe Veolia (ex-Vivendi environnement) : « Vous me cassez les couilles avec vos conneries, maintenant on va s’expliquer ».

Et l’explication a été du genre musclé, le malheureux homme d’affaires a été sérieusement malmené par deux des proches du député.  MARSAUD n’a rien contre la justice de proximité ….

Des antécédents …

Alors qu’il était encore magistrat, il revint un jour avec quelques collègues au Palais après avoir forcé un peu sur la bouteille. Il dégaina alors son arme de service pour tirer sur deux vieux annuaires manquant d’abattre  un malheureux substitut qui eut la peur de sa vie …

« Le Canard enchaîné »  n° 4393   du 05/01/2005 d’après  Nicolas Beau.

Deni de justice souhaite en savoir plus sur les éventuelles suites judiciaires de ces deux affaires. Merci de nous aider.

Publicités

Une Réponse to “2005 Au gnon de la loi.”

  1. Margueritat Claude Says:

    De n’importe quel citoyen qui se comporterait ainsi on dirait;  » C’est un cinglé, il faut qu’il aille se faire soigner ! » Et sans doute y aurait-il un juge bien intentionné pour lui faire faire un séjour en hôpital psychiatrique …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :