*2009 Outreau ou pas assez

Pour un peu , on finirait par le plaindre, le petit juge BURGAUD. Tout pâle, perdu devant ses juges, avec cet air à la fois poupon et buté qu’il avait déjà devant la commission d’enquête parlementaire. Il nous ferait oublier le désastre judicaire dont il fut l’architecte besogneux. Les années de prison pour rien. Les interrogatoires bâclés. Les accusations goulûment accueillies. Les dénégations méprisées. Les vies brisées.

« Je n’ai commis aucune faute disciplinaire, répète en boucle Fabrice BURGAUD. Je n’ai jamais trahi mon serment de magistrat ! » Sans un mot, jamais, pour les acquittés, qui totalisent 25 années de détention. Mais ces mots de regret, de compassion, de « repentance » – puisque l’expression est à la mode – il n’est pas le seul à refuser de les prononcer.

Prétendre qu’une enquête criminelle comme celle d’Outreau est conduite par le seul  juge d’instruction est une mauvaise plaisanterie.

Où sont les policiers qui ont mené l’enquête ?

Où se cachent les experts qui ont validé les accusations délirantes ?

Où se terrent les magistrats du parquet, et le procureur LESIGNE, qui a tenu la main de son jeune et inexpérimenté collègue BURGAUD ?

Où donc ont été promus les juges de la cour d’appel chargés de contrôler le travail du juge d’instruction ?

En tout, une cinquantaine de magistrats ont eu , une fois au moins, le dossier en mains. Pas un n’a sonné le tocsin. Pas un aujourd’hui n’exprime ses regrets. Tous ont fait leur travail. Ils n’ont « commis aucune faute disciplinaire » pas plus qu’ils n’ont « trahi leur serment de magistrat ».

Au fond tout va bien. Juste un petit juge qui a failli. La justice, elle, sera acquittée. Cela ne fait aucun doute : c’est elle-même qui se juge.

« Le Canard enchaîné »   n° 4606   du 04/02/2009  par Louis-Marie Horeau.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :