*2008 Justice expéditive …

Qui osera encore prétendre que la justice n’est pas rapide ? Le juge d’instruction Jean-Marie d’Huy vient d’entendre ce 2 juin 2008, Gérard Longuet, ancien ministre des gouvernements de Chirac et Balladur, pour une affaire financière qui remonte à … 1988 soit à vingt ans !

Cela ne fait d’ailleurs que quatorze ans que Longuet est mis en examen dans ce dossier qui concerne les conditions de vente du siège parisien du Parti républicain (qui a disparu depuis des lustres) .

Dans l’intervalle la justice a fait diligence : elle n’a trouvé le temps de convoquer Longuet que trois fois. Et le juge d’Huy a été vif comme l’éclair : saisi du dossier début 2004, il a attendu quatre ans et demi pour recueillir les explications du suspect.

A ce niveau ce n’est plus de l’archéologie, mais de la paléontologie judiciaire. On attend la convocation de Néanderthal et de son complice Cro-Magnon…

« Le Canard enchaîné »   n° 4573  du 18/06/08

Deni de justice aimerait connaître le tas de feignasse de juges d’instruction qui, avant d’HUY, ont roupillé sur le dossier. Aidez-nous svp.

Advertisements

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :