2000 La justice se shoote (preuve)

A l’image des coureurs cyclistes, des juges prennent des excitants !

Une juge se fabriquait de fausses ordonnances pour se procurer des amphétamines.

Elle a été déplacée d’office et abaissée d’un échelon dans la carrière.

Pour ce type de délits, certains tribunaux distribuent de la prison ferme.

Il est temps de mettre en place une commission pour dénoncer et lutter contre la brutalité des sanctions disciplinaires du CSM !

« Le Canard enchaîné »   du 19/07/2000

Denidejustice s’interroge : Quelles conséquences pour les justiciables à comparaître devant une droguée qui plus est, ne pouvant plus exercer son commerce frauduleux, va se retrouver en manque ?

Apparemment le ministère n’en a rien à cirer !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :