2009 Policier chauffard: un gamin tué.

Un policier marseillais de 24 ans a été condamné par la 8ème chambre du  tribunal correctionnel de Marseille, présidé par Marie-France DURAND-SEREE , à un an de prison avec sursis pour avoir fauché mortellement, au volant de son véhicule de police, le 23 juin 2007, le jeune Nelson, qui traversait sur un passage piéton.

Le tribunal a ajouté à cette peine une annulation de son permis de conduire ainsi que l’interdiction de le repasser avant un an. En revanche le second policier âgé de 32 ans, chef de bord et passager du véhicule a été relaxé par le tribunal. Les deux policiers étaient jugé pour « homicide involontaire aggravé ».

Une autre audience fixée au 19 nov. doit fixer l’indemnisation des proches de la victime.

L’Inspection générale de la police nationale, qui avait conclu que les policiers se rendaient à l’Hôpital Nord de Marseille pour assurer une relève, avait estimé que « la mission ne présentait aucun caractère d’urgence » et pointé « l’emploi non justifié d’un avertisseur lumineux » ainsi que d’une « vitesse inadaptée ». L’enquête avait établi que le véhicule de police circulait à 73km/h au lieu des 50km/h autorisés au moment du choc.

Quelques observations:

1) La sanction pénale aurait-elle été aussi clémente si le « chauffard » avait été un citoyen ordinaire ? Non: des cas semblables montrent que la justice est plus sévère pour le citoyen-pékin.

2) Le citoyen ordinaire aurait eu à sa charge (par le biais de son assurance qui aurait su récupérer son argent) l’indemnisation due aux proches de la victime. Dans le cas présent c’est l’Etat, donc les contribuables qui vont payer.

3) Le passager du véhicule a qualité de chef de bord. Il est donc premier responsable de cet homicide pour avoir autorisé le conducteur à rouler imprudemment.

4) Le chauffard a déclaré « je ne me suis pas vraiment rendu compte «  ( de la vitesse excessive). A qui veut-il faire croire qu’il avait mis son gyrophare pour rouler peinard à 50km/h maxi ?

Encore des policiers épargnés par une justice trop clémente qui se fait complice de toutes les exactions policières, en renforçant le sentiment d’impunité.

« Denidejustice » et « Le Figaro » du 23/10/09

Publicités

Une Réponse to “2009 Policier chauffard: un gamin tué.”

  1. denidejustice Says:

    Les sanctions professionnelles:

    Le policier « chauffard » est … titularisé et déplacé à Lyon. Le chef de bord, à notre sens premier responsable puisqu’il a mission de contrôle de la marche du véhicule (itinéraire, vitesse, etc.) écope d’un blâme.

    C’est peu pour un homicide par imprudence … commis par des professionnels .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :