1999 La justice des hommes a tranché

La justice n’est pas une science exacte, et elle a beau avoir une balmance pour emblème, elle a parfois deux poids deux mesures.

Ainsi l’épouse de saint Jean Tiberi se retrouve par la grâce du tribunal correctionnel d’Evry, blanchie comme l’auréole dont elle affuble son mari. La procédure concernant son fameux rapport disparaît comme par miracle après que le tribunal eut décidé son annulation totale.

Mais tous les pêcheurs ne subissent pas les mêmes rigueurs.

Xavier Dugoin qui n’est pas un saint homme mais avait avoué ses fautes et même battu sa coulpe, ne se retrouve pa&s à moitié pardonné, mais complètement condamné à dix-huit mois de prison ferme et trois ans d’inéligibilité. Le pasquaïen Alain Aubert a sdroit, lui, à neuf mois et deux ans des mêrmes peines. Quant à Bruno Thelenne, qui non sans humour avait avoué ses activités fictivers, il écope de six mois ferme.

Moralité provisoire : pour bénéficier d’un jugement clément mieux vaut par les temps qui courent ne rien avouer, être l’épouse corse d’un saint, ne pas être drôle, ou alors (cf. l’indulgence à propos de la caisse noire du CDS) être centriste et avoir un compte en Suisse.

La justice c’est un métier …

« Le Canard enchaîné »  n° 4129  du 15/12/99

Denidejustice souhaite connaître le nom du magistrat responsable de cette décision de justice. Merci de nous aider.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :