*2009 Poulets innocents mais … menteurs assermentés

Ils ont été tués, à 15 et 16 ans, dans une collision entre leur minimoto et une voiture de police le 25 nov 2007 à Villers-le-Bel. Eh bien c’est entièrement leur faute, selon la procureure de Pontoise, Marie-Thérèse de GIVRY. Les deux ado roulaient en effet à 66 km/h au moment du choc, sans casque, avec des pneus et des freins usés. Selon la proc’  l’accident a donc pour « cause unique et exclusive » les « fautes graves » des deux gamins.

Quant aux policiers qui les ont renversés, la proc’  leur délivre un sans faute. Interrogés ensemble en violation de toutes les règles de droit, les policiers déclarent à l’unisson qu’ils roulaient au-dessous de 50km/h comme l’avait immédiatement indiqué la préfecture. Un mensonge contredit par les expertises. Non seulement leur vitesse était supérieure, mais au moment du choc, la voiture de police avait bondi, en moins d’une seconde, de 59 à 64 km/h. On aurait voulu les percuter on ne s’y serait pas pris autrement…

En résumé, les policiers ont menti, ils roulaient trop vite, n’ont pas entendu les pétarades de la moto et ont subitement accéléré à l’orée d’un carrefour. Qu’importe. Selon la procureure le policier conducteur a « pu être valablement surpris » par la moto dont la vitesse rendait « impossible toute manoeuvre de sauvegarde », entraînant l’accident, « évènement imprévisible et irrésistible »...

Cité par « Le Monde » l’avocat des familles des deux gamins s’indigne : « Un conducteur lambda impliqué dans un homicide involontaire est mis en examen. Là les policiers n’ont même pas été entendus comme témoins assistés. »

Encore normal, sûrement …

« Le Canard enchaîné »  n°4643   du 21/10/09   art.  signé  D.S.

Advertisements

Étiquettes : , , , , ,

9 Réponses to “*2009 Poulets innocents mais … menteurs assermentés”

  1. COTCOT Says:

    A l’attention de Mr MARGUERITAT, qui, au fil des articles s’offusque des montants des amendes versées par l’Etat « à cause des ripoux »…..

    « L’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) va débloquer 4,2 millions d’euros pour la reconstruction de la bibliothèque et de l’école Louis Jouvet de Villiers-le-Bel, incendiées durant les émeutes de novembre. Elle l’a annoncé hier dans un courrier adressé au préfet du Val d’Oise.
    L’Etat et les collectivités locales s’investissent pour la reconstruction de l’école et de la bibliothèque Louis Jouvet (photo). Cette bibliothèque de 680 m2 était la plus fréquentée de Villiers-le-Bel et effectuait plus de 30 000 prêts de documents par an. L’addition est salée : 11,3 millions d’euros sont nécessaires pour remettre sur pied ces établissements et installer des locaux provisoires.
    Sur ces 11,3 millions d’euros, l’ANRU a annoncé qu’elle versera 4,2 millions. Une belle somme, réclamée par le maire PS de Villiers-le-Bel, Didier Vaillant et par Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville. Une façon de montrer que le gouvernement ne négligeait pas les habitants de cette commune meurtrie par les émeutes de novembre.
    Enfin, à partir de la rentrée des vacances de printemps les élèves de l’école Louis Jouvet auront à leur disposition des préfabriqués. Pour la bibliothèque, il faudra attendre le mois de juin pour voir des locaux provisoires assurer le prêt de documents.
    Adrien Hilpert »

  2. Margueritat claude Says:

    A l’image de M.Martin, vous avez « Cotcot » une forme de raisonnement étriquée. Mais il ne m’étonnerait pas que vous apparteniez vous aussi à la maison « poulaga ».
    Vous êtes tellement obsédé par ce que vous considérez comme des attaques à l’encontre de la police que vos discours en deviennent absurdes.

    1°) Denidejustice et moi-même à titre personnel nous offusquons non pas des amendes versées par l’Etat « à cause des ripoux » (de la police). Nous nous offusquons des amendes dues au travail bâclé de magistrats, au travail bâclé de larbins de l’Etat dans des dossiers qui concernent des policiers ou de toute autre nature notamment les attaques judiciaires contre la liberté de la presse (cf. C 07 Condamnations par la cour européenne)

    2°) Votre forme de raisonnement (si on peut appeler cela un raisonnement) est du style:
    – Pierre a volé dix pommes sur le pommier du père Mathieu sans se faire prendre, alors j’ai bien le droit de lui en piquer une.
    – mon voisin est un con fini donc j’ai le droit d’être un peu con.
    – des voyous incendies une bibliothèque et une école ce qui va coûter des millions à la collectivité alors, qu’est-ce à côté, que les quelques dizaines de milliers d’euros que peuvent coûter les dossiers bâclés de magistrats véreux (je ne parle pas exclusivement de ceux concernant la police).

    3°) Et si tant de dossiers concernant des policiers (ripoux, violents voire tueurs) se retrouvent devant la cour européenne c’est qu’il y a problème. La politique du tout sécuritaire de Sarkozy fait que les ministres de la Justice et de l’Intérieur font pression contre des magistrats sans personnalité pour qu’ils épargnent les policiers et autres gendarmes délinquants en tous genres.

    4°) Enfin je remarque qu’à aucun moment les « défenseurs » de la police n’ont, dans un seul des dossiers présentés par denidejustice, apporté le moindre argument pour défendre les collègues impliqués. Ces défenseurs répliquent en faisant état d’autres affaires qui sont hors sujet. Comme cette histoire d’incendiaires: quel rapport avec la justice et l’objet annoncé du blog ? Aucun !
    Mettez-vous bien ça dans la tête: Denidejustice ne se préoccupe que du traitement bâclé d’affaires judiciaires qu’elles impliquent la police ou pas.

    Quelqu’un a dit « on ne discute pas avec les mouettes » mais quand je discute avec les « pseudo-défenseurs de la police » j’ai l’impression de m’adresser à des brouettes ou mieux encore à des bornes kilométriques …

    Pour la première fois M.Martin a apporté une information intéressante en signalant que le gendarme qui avait tiré sur … et tué un homme entravé qui tentait de s’évader faisait enfin l’objet de poursuites judiciaires.
    Mais reste à savoir ce que sera la condamnation … c’est pas gagné !

    • COTCOT Says:

      Si j’ai un raisonnement étriqué, vous vous faîtes du déni d’intelligence…
      Voilà des exemples du résultat de votre combat absurde contre la justice et les forces de l’ordre, complètement à côté de la plaque….
      « • Angoulême, le 12 août : Interpellés après avoir semé la zizanie au magasin Y, deux jeunes de 18 et 20 ans s’en prennent aux policiers. Un fonctionnaire est blessé au genou et à la main. Le 25 juillet dernier, au bar Z, une rixe éclate. Deux policiers interviennent et se font agresser. 30 jours d’ITT et poignet cassé pour l’un deux. Le second, un jeune adjoint de sécurité, a reçu un coup de poing. Depuis janvier, une douzaine de faits de violences et d’outrages envers des policiers recensés sur Angoulême. « Il y a des jeunes qui, dans certains quartiers, se considèrent comme chez eux et n’acceptent aucun contrôle de police. À chaque contrôle, ils s’en mêlent et ça peut dégénérer à tout moment », se désole un commissaire.

      • Forbach (Lorraine), le 30 août : Un adjoint de sécurité de la Police aux frontières de 21 ans se trouve dans un bar avec des amis, en dehors de ses heures de service. Trois « jeunes » le prennent à parti en le traitant de « sale flic ». Altercation. L’un des jeunes, muni d’un couteau, taillade la joue du policier sur une vingtaine de centimètres. Transporté d’urgence à l’hôpital, il est opéré dans la nuit.

      Forbach toujours. La police arrête un « jeune » condamné à un an de prison qui doit purger sa peine. Il est ceinturé puis menotté. Un jeune s’interpose et invective les policiers. Un voisin arrive avec son fils et frappe les policiers. Le suspect s’échappe en assénant un coup de tête à un policier. Bilan : arrestation du jeune, écroué, et du père de famille, placé en garde à vue puis relâché. Pendant l’intervention, les hommes de la Bac ont également eu droit à une pluie d’insultes. Pour Philippe Julia, du syndicat Unité Police, ces agressions s’expliquent en partie par le laxisme de la justice : «les agresseurs des policiers s’en tirent avec une simple convocation en justice ».

      • Villiers sur Marne (Val de Marne), le 25 août : Affrontements entre jeunes et forces de l’ordre à la cité des Hautes-Noues. Les heurts ont commencé après l’interpellation d’un mineur recherché pour vol à main armée, vol avec violence, incendie volontaire… « Des jeunes se sont interposés et ont commencé à jeter toutes sortes de projectiles : des canettes, des poubelles, des morceaux de plâtre », raconte un policier.
      Trente jeunes attendaient les policiers avec des battes de base-ball.

      • Saint Dizier (Haute Marne), le 26 août : Appelés pour un incendie de réverbère vers 23h30, pompiers et policiers sont accueillis par des jets de pierres dans le quartier du Vert-Bois. « La BAC (brigade anti-criminalité) est revenu avec l’unité territoriale de quartier. Une trentaine de jeunes les attendaient avec des battes de base-ball. Ils étaient là pour en découdre ». Les incidents se sont prolongés jusqu’à 3h30 du matin. Deux véhicules ont été incendiés.
      • Amiens (Picardie), le 27 août : des policiers suivent un véhicule volé dont le conducteur vient de refuser un contrôle d’identité. Alors qu’ils stoppent leur fourgon, les policiers sont caillassés. C’est au cours de la risposte des policiers que Mohamed-Ali a été blessé à l’omoplate. Un tir de flash-ball, selon les témoins de la scène.
      • Marseille, le 27 août : les policiers marseillais ont dû faire face à une centaine de personnes à la cité Bassens. Ils ont tenté de les empêcher d’entrer dans la cité. C’est l’interpellation d’un dealer qui a déclenché la furie d’une centaine de «jeunes ». Des projectiles ont été lancés contre les policiers. La cité Bassens était, selon le journal La Provence, « peuplée à l’origine par des familles d’Algériens qui s’y retrouvaient par villages entiers ». Elle « accueille aussi désormais une importante communauté gitane. « 

  3. denidejustice Says:

    De toutes vos histoires nous n’avons que faire ici. Elles ne nous intéressent que si dans leur règlement la justice ne fait pas son boulot. Tous les délinquants doivent être sanctionnés qu’ils soient issus des banlieues, de la politique, du monde financier ou qu’ils soient policiers.
    Allez-vous enfin comprendre ? A moins que cela dépasse le niveau d’intelligence d’un policier moyen !

    Vous avez été averti une fois. C’est la deuxième et dernière ! Nous parlons justice ! Et si trop d’affaires mettent en cause des policiers, si la France est l’un des pays les plus sanctionnés par la cour européenne pour des affaires mettant en cause des policiers et mal réglées par la justice française interrogez-vous !

    Maintenant si certains policiers ne veulent pas être caillassés ou prendre des coups de batte de base-ball qu’ils fassent un autre métier ! Tout comme les gars qui s’engagent dans l’armée ne doivent pas se plaindre d’être envoyés au Moyen-Orient ou ailleurs! Tout comme les instituteurs ne doivent pas se plaindre que les gosses sont difficiles, etc.

    Quant à la dernière affaire que vous citez, elle pue le racisme ! Ce regroupement des maghrébins est la conséquence de la politique des maires de droite. Quand, par exemple un Sarkozy maire de Neuilly (et celui qui lui succède), préfère se mettre hors la loi et payer une amende parce qu’il refuse de construire 20% de HLM, il faut bien que les pauvres gens se retrouvent ailleurs et en général là où des cochons auraient du mal à vivre. Et si les Algériens se retrouvent à Bassens c’est parce qu’on ne veut pas d’eux ailleurs. (A Marseille non plus on ne construit pas les 20% d’HLM pourtant imposés par la loi).

    Enfin nous profitons de cette réponse pour vous rappeler que la police française est la plus nombreuse d’Europe par nombre d’habitants. Alors ne venez pas vous plaindre d’être surchargés de travail, d’avoir la pression, de faire un métier dangereux !

  4. COTCOT Says:

    Je ne vois pas en quoi vous intervenez, je répondais à Mr MARGUERITAT, je constate que vous avez une haute idée de la liberté d’expression, qui contredit fortement le but de votre blog. Si on est pas d’accord avec un intervenant, on ferme son bec ? Bon, j’ai compris que je ne suis pas le bienvenu sur votre tribune qui revendique la suppression de la justice et de ses sbires ripoux, je vais vous laisser entre vous faire votre petit monologue à l’abri derrière votre ordinateur. Merci de nous donner la recette miracle pour faire baisser la délinquance : construire des hlm à Neuilly ! Bonne idée, cela va résoudre tous les problèmes. Vous dites que la Police Française est la plus nombreuse, c’est faux, comme beaucoup de choses dans votre blog, renseignez-vous, est-ce si difficile ? Nombre d’habitants par policier : Espagne 198, Italie 210, France 252, Belgique 292, Portugal 294, Allemagne 304, Irlande 310.(source Quid.fr)……Bonne censure, cela nous rappelera le temps de Vichy ou de Staline, que vous devez certainement regretter….

  5. denidejustice Says:

    Cette dernière intervention est d’une stupidité monumentale !

    Où avez-vous lu que nous revendiquions la suppression de la justice ?

    Pour ce qui est du regroupement des Algériens (pour nous: citoyens français d’origine maghrébine) ou des Gitans (eux aussi devenus citoyens français pour la plupart), nous avons essayé de vous expliquer que trop de municipalités se refusent, dans l’illégalité, à leur fournir des possibilités d’hébergement (HLM pour les uns, terrains d’accueil aménagés pour les autres). Or disperser ses populations, les fondre dans la population française de souche est effectivement un moyen de limiter la délinquance. N’importe quel sociologue vous le dira.

    Pourquoi nous sommes intervenus ?
    Parce que l’on s’efforce de vous faire comprendre, vous et M.Martin, que ce blog n’a que faire de la police.
    Ce qui nous préoccupe ce sont les dysfonctionnements de la justice qu’ils concernent la police ou pas. C’est dit en toute lettre en sous-titre de notre blog « Pour une réforme de la justice ». Il n’est nullement question de réforme de la police. Et par vos interventions vous tentez de faire de notre blog un outil propagandiste en faveur de la police. Ce que nous ne pouvons admettre.
    Dans votre intervention qui nous a fait réagir vous nous citez une demi-douzaine d’affaires hors propos : pas une seule met en cause la justice !

    Mais vous nous paraissez bien incapable de comprendre ce que nous tentons de vous expliquer …

    Quand vous contestez nos statistiques, vous devriez être plus soucieux de vos sources. Les statistiques que vous donnez sont tirées d’un ouvrage « Les forces de police dans l’Union européenne » par Patrice Meyzonnier qui date de … 1994.
    Avec le régime tout sécuritaire du couple Chirac-Sarkozy, qui ne fait que camoufler leur incapacité à résoudre les problèmes de notre société (de chômage et d’intégration notamment), ces statistiques ont grandement évolué en quinze ans …

    Nous vous l’avons déjà dit: ce que nous avançons est toujours vérifié. Et pour vérifier, nous n’allons pas sur Quid (qui a pompé Meyzonnier et n’a pas réactualisé) ou sur Wikipédia dont les informations sont sujettes à caution.

    • MARTIN Says:

      Désolé de vous le dire mais ce sont vos interventions qui sont d’une stupidité monumentale, avec vos allusions sur les habitants des cités « tous Français », on voit bien que vous êtes au degré zéro d’expérience dans ce domaine…. Je n’ai rien contre les immigrés, merci de ne pas m’emmener sur un terrain que vous affectionnez sûrement (tous les flics sont racistes c’est bien connus), (en plus ils sont stupides et ne comprennent rien à rien)….De surcroît, je ne vois pas ce qu’il y a de raciste quand on cite une communauté . Arrêtez de culpabiliser les gens bêtement , on sait où ce genre de discours mène… En plus, tout le monde sait que les sociologues ont trouvé le remède miracle : la mixité sociale ! Quelle découverte ! Eurêka ! La solution est là ! Sortez de votre campagne paisible et venez habiter comme moi une cité pendant quelques années et vous verrez ce que les gens en pensent…En tout cas, si vous ne désirez pas la suppression de la justice , merci de m’indiquer comment vous ferez sans les innombrables procureurs, juges et autres gardes des sceaux que vous jugez incapables quand ils ne sont pas corrompus d’après vous, car si l’on vous écoute, il n’y aurait plus personne dans les tribunaux….Quand aux effectifs de police et gendarmerie, rassurez-vous, ils vont baisser bientôt, je pense que vous serez heureux des résultats car je pense que la vue d’un uniforme vous donne de l’urticaire….
      Sur ce, je vous laisse définitivement et j’efface votre blog de mon marque-page, j’ai assez perdu de temps avec vous, de toutes façons, vos copier-coller d’articles du Canard me désole, je préfère le lire entier, au moins ça me fait rire, contrairement à vos interventions qui n’amènent qu’à une révolte stérile et contre-productive envers les institutions de ce pays que vous devriez respecter, même si elles ne sont pas parfaites. C’est dans ce sens que je suis intervenu sur ce blog, si vous ne respectez pas la justice et les forces de l’ordre, vous cautionnez tous les actes d’incivilités. La critique est une chose, le nihilisme qui entraîne l’anarchie en est une autre….
      A bon entendeur.

      • denidejustice Says:

        Comme nous vous comprenons M.Martin ! Tous ces « copier-coller » mis les uns au bout des autres, c’est difficile à lire car cela donne une très mauvaise image de la magistrature. Tout comme le fichier de denidejustice qui voit s’accumuler les médiocres magistrats qu’ils soient délinquants, incompétents, crétins, fainéants, asservis au pouvoir, pédophiles ou cinglés et nous en passons …

        Mais puisque vous préférez lire « Le Canard » dans son entier, surtout ne ratez pas le n° du 23/12. Il y a un article sur « Les joyeuses combines des flics ripoux à Paris ».
        Il est dommage que vous abandonniez la partie car vous auriez pu nous en faire quelques commentaires … justifiant de ces comportements.

  6. denidejustice Says:

    « Une justice respectée implique une magistrature respectable. La grâce ne nous tombera pas du ciel ni de l’Etat. Elle ne viendra récompenser notre action que dans la mesure où le citoyen nous donnera quitus sur un plan général pour notre attitude en démocratie, et plus spécialement, pour la manière dont nous saurons chaque jour ne pas décevoir les justiciables, quel que soit leur statut. »

    Ce propos est tenu par Philippe Bilger, avocat général près la cour d’appel de Paris. C’est sans doute un des rares membre du parquet à qui nous accorderons volontiers le titre de magistrat.

    Il a par ailleurs signé, chez Flammarion, « Pour l’honneur de la justice ».

    « C’est parce que je sais que la justice, telle que je la veux, telle que je la rêve, telle que le réel et l’idéal conjugués devraient la faire vivre, sera toujours le plus sûr auxiliaire pour une authentique démocratie que j’ai éprouvé le besoin d’écrire ce livre »

    Si la magistrature française et surtout les larbins du pouvoir que sont les procureurs et autres avocats généraux étaient à l’image de Philippe Bilger, ce blog n’aurait aucune raison d’être et n’aurait jamais vu le jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :