2005 Attention « Sarkozy » est une injure !

Le simple nom de Sarko est-t-il en passe de devenir une insulte ?

C’est du moins ce que tend à faire croire un jugement rendu le 6 oct 2005 par le tribunal correctionnel d’Auch (Gers), qui a condamné un jeune homme à 2 mois de prison avec sursis et 80 heures de travail d’intérêt général pour « insulte et rébellion » .

Au petit matin du 25 juin dernier, alors qu’il sortait de boîte passablement éméché, il avait crié à des flics qui passaient en bagnole « Hé ! Sarkozy ! ». Les policiers ont alors contrôlé son alcoolémie (0,45g) et l’ont embarqué au poste après « un échange houleux »  dans la voiture. D’où le grief de « rébellion ».

Mais en fait d' »insulte » aucune autre ne lui a été reprochée à l’audience que d’avoir crié  » Hé ! Sarkozy ! ». Son avocate a d’ailleurs ironisé sur ce point. A croire que les poulets n’étaient pas flattés de se faire traiter du nom de leur patron (Sarko était alors à l’Intérieur), et considèrent que c’est un nom d’oiseau !

« La Dépêche du Midi » du 07/10/05 et « Le Canard enchaîné » du 19/10/05

Publicités

2 Réponses to “2005 Attention « Sarkozy » est une injure !”

  1. Margueritat Claude Says:

    Le 18/05/09 « Lee Nouvel Obs.com » rapportait les faits suivants:
    Un Marseillais de 47 ans, prof de philo, assiste en spectateur, Gare St-Charles, à un contrôle d’identité qu’il juge trop musclé puis il décide de se manifester verbalement: il crie par deux fois à l’adresse des flics « Sarkozy je te vois ! » suscitant l’hilarité des passagers alentour.
    Ce sont ces exclamations qui lui vaudront d’être cité à comparaître devant le juge de proximité du tribunal de police pour y être jugé des faits de « tapage diurne injurieux » …

    On peut s’étonner que le parquet de Marseille ait du temps à perdre à ce genre de plainte d’autant que la défense n’eut aucune difficulté à obtenir la relaxe.

    Mais effectivement derrière ceci il y a … Sarkozy, le climat insécuritaire qu’il entretient dans le pays, l’hyperprotection dont bénéficient les forces de l’ordre ce qui lui permet de les avoir à sa botte, enfin la soumission du parquet.

    Le président de la ligue des droits de l’homme, Jean-Pierre Dubois s’était dit  » inquiet face à cette nouvelle affaire qui relève une fois de plus de la dérive policière et judiciaire et l’atteinte aux libertés. »Et il ajoutait  » Ce n’est pas seulement absurde, c’est une grave dérive institutuionnelle. Il y a quelqu’un au parquet qui a décidé que l’on pouvait poursuivre un citoyen pour de simples propos humoristiques. »

    Pour en revenir au tribunal correctionnel d’Auch, il serait souhaitable que le magistrat qui a sanctionné retourne à ses chères études et se penche à la fois sur son code pénal et la définition de l’insulte …

    Si « sarkozy » est une insulte comme en a jugé le tribunal correctionnel d’Auch, cela signifie qu’on peut mettre ce mot dans le même panier que « voyou, petit (ou gros)con, gougnafier, merdeux, etc. » Alors effectivement on peut comprendre que personne n’accepte d’être traité de « sarkozy » !

  2. denidejustice Says:

    Effectivement le juge de proximité de Marseille a estimé dans son jugement que « le propos ne revêt pas de caractère injurieux » et a relaxé l’enseignant poursuivi pour « tapage diurne injurieux ».

    Si nous allons épingler le proc’ qui a donné suite à cette plainte prouvant par là que les tribunaux ont du temps à perdre, nous épargnerons le juge de proximité pour la sérénité de son jugement …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :