**2009 Encore un dévergondé ?

RAYNAUD Jean-Luc, conseiller à la cour d’appel de Saint-Denis de la Réunion comparaissait la 1er juillet 2009 devant la CSM réuni en conseil de discipline.

Il est accusé d’avoir « manqué de dignité et de prudence » notamment lors d’une aventure extra-conjugale.

La chancellerie avait demandé son déplacement d’office.

« France Soir »  du 21/07/09   extrait

Le CSM a finalement sanctionné le juge  RAYNAUD par un « déplacement d’office » convaincu d’avoir « porté atteinte à l’image de l’institution judiciaire », notamment lors d’une aventure extra-conjugale.

En 2004, le magistrat de 55 ans s’était battu dans la rue avec le mari de sa maîtresse, une employée du greffe, qui avait surpris le couple.

Pour s’être « affiché publiquement avec une femme mariée » , qu’il avait même « embrassée en pleine rue », Jean-Luc RAYNAUD « a manqué aux obligations de délicatesse et de dignité du magistrat », a estimé le CSM.

« Le Quotidien de la Réunion » du 22/07/09

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

3 Réponses to “**2009 Encore un dévergondé ?”

  1. denidejustice Says:

    Le juge Raynaud, conseiller de la chambre sociale à la cour d’appel de Saint-Denis sera nommé conseiller à la cour d’appel de Douai par décret di Pdt de la République en date du 18/10/2009.
    Cette mutation intervient après la décision du CSM statuant comme conseil de discipline des magistrats du siège et prononçant son déplacement d’office.

    Encore un qui ira dire le bien et le mal à ses concitoyens … en connaissance de cause !

  2. denidejustice Says:

    Le juge Jean-luc RAYNAUD tout comme le juge Francis CATALANO (qui lui sera radié de la magistrature, appartenait à une association dite « Association des juristes de l’Océan Indien » qui organisait des « voyages d’étude » à Madagascar qui tournaient rapidement au tourisme sexuel pour certains participants …

  3. Margueritat Claude Says:

    Le juge RAYNAUD aurait été blanchi pour ce qui est du tourisme sexuel. La sanction infligée par le CSM serait donc consécutive à ses seuls démêlés avec le mari de la greffière.

    Mais quand on sait que le juge Francis CATALANO s’offrait lui aussi des parties de jambes en l’air avec une auxiliaire de justice au sein du même tribunal et qu’un greffier mettait facilement la main aux fesses de ses collègues, le Palais de Justice de St-Denis tenait pour le moins du Lupanar …

    Il est à craindre que de telles pratiques ne soient pas l’apanage du tribunal de La Réunion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :