2001 L’arroseur arrosé

Procureur de Paris, Jean-Pierre DINTILHAC, qui voulait faire entendre Chirac comme témoin assisté, n’a pas tardé à découvrir que, dans ce métier, mieux vaut ne pas avoir de passé.

L’avocat Jacques Vergès et l’ancien ministre RPR Bernard Debré viennent de lui adresser une lettre dans laquelle ils lui demandent perfidement s’il a déclaré au fisc les fonds secrets – pardon « les primes » – qu’il aurait reçus de 1990 à 1991.

A l’époque, en pleine affaire Urba, DINTILHAC était le directeur de cabinet du ministre de la Justice Henri NALLET. Il se montra très actif pour aider le garde des Sceaux NALLET à étouffer cette affaire dans laquelle il était impliqué …

Comme dit un proverbe arabe, « il ne faut pas sortir au soleil quand on a du beurre sur la tête ».

« Le Canard enchaîné » du 01/08/01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :