1998 Le sexe aux abois.

Où il est démontré que le chien est bien le meilleur ami de l’homme …

Un homme de quarante ans qui sodomisait régulièrement un chien berger allemand au vu de tous a été relaxé par le tribunal correctionnel de Lyon, qui n’a pas retenu les accusations d’actes de cruauté formulées par la SPA.

Les juges sont formels : « Ses agissements admis sans difficulté par lui, sont susceptibles de constituer une perversion sexuelle, autrement dénommée zoophilie, mais […] il n’est pas établi ou démontré qu’ils aient été commis dans le but de provoquer la souffrance ou la mort. »

Peut-être même que le berger allemand avait provoqué l’accusé, monsieur le Président!

« France-Soir »   du 14/01/1998

Publicités

2 Réponses to “1998 Le sexe aux abois.”

  1. Margueritat Claude Says:

    Hallucinant !
    Il est bien regrettable de ne pouvoir faire enfermer ces juges dans une cellule avec deux ou trois gaillards bien membrés, un peu « jugeophiles » sur les bords et en manque sexuellement qui auraient tôt fait de leur régler leur affaire.

    De quoi iraient-ils alors se plaindre ? D’actes de cruauté ?
    Inutile car ils auraient quelques difficultés à « établir ou démontrer que ces agissements ont été commis dans le but de provoquer la souffrance ou la mort ».
    Et dans ces conditions, soit ils restent parce qu’il y ont trouvé du plaisir, soit ils dégagent pour faire un autre métier que celui de juge !

  2. denidejustice Says:

    Six mois de prison pour un zoophile récidiviste.

    L’homme âgé de 53 ans était poursuivi par le tribunal correctionnel de Villefranche/Saône pour avoir imposé des relations sexuelles au chien de chasse de son voisin. Lors d’une précédente comparution, il avait écopé de 4 mois avec sursis pour avoir sodomisé un cheval …
    Le prévenu a obligation de se soigner.

    D’après Yoann Laurent dans « Justice » le 05/06/02

    Un tel jugement est rassurant … mais la décision des juges de Lyon amène à s’interroger: N’auraient-ils pas eux-mêmes quelque penchant zoophile pour n’avoir pas perçu le « mal » fait à l’animal ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :