*2006 Un tortionnaire de proximité.

Une émouvante cérémonie a réuni le 04 janvier 2006 à Menton, les personnalités locales, député-maire, conseiller général et procureur de la République, pour l’installation d’un nouveau juge de proximité qui venait d’être nommé par décret du président de la République.

Gilbert AMBROSI, c’est le nom de ce nouveau magistrat, possède toutes les qualités requises pour rendre la justice, notamment au tribunal correctionnel de Menton où il siège désormais comme assesseur. Il possède en particulier une solide expérience. … Ancien commissaire de police, AMBROSI a été viré brutalement après une fâcheuse aventure qui avait été largement évoquée par les gazettes, y compris par « Le Canard ».

Dans la nuit du 1er au 2 déc.1984, le commissaire AMBROSI avait torturé pendant plusieurs heures, un jeune cambrioleur qui refusait d’avouer son forfait. Selon le récit fait devant la justice, le suspect, d’origine algérienne, avait été assis, en slip, menotté et le visage recouvert d’une cagoule, tandis que le commissaire, assisté d’un gardien de la paix, le gratifiait de décharges haute tension, à l’aide d’une matraque électrique. Placé en détention provisoire pendant deux mois lors de l’enquête, AMBROSI n’avait pas nié les faits, dus selon lui à « un moment d’énervement ».

Peut-être qu’avec le temps, et l’âge, le juge AMBROSI s’est calmé. Et il sera sûrement à même de faire passer le courant entre le tribunal et les justiciables.

« Le Canard enchaîné »     n° 44534   du 01/03/06

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

3 Réponses to “*2006 Un tortionnaire de proximité.”

  1. denidejustice Says:

    Débusqué par « Le Canard » l’ancien tortionnaire sera aussitôt dispensé d’audience et de décision et jusqu’à nouvel ordre en raison de son passé, par le président du TGI de Nice.

  2. Margueritat Claude Says:

    Révoqué après une condamnation à 30 mois de prison … avec sursis mais tout de même deux mois ferme pour couvrir la préventive.

    Comment une telle condamnation n’était-elle pas inscrite au casier judiciaire de cet individu ? Comment les services du ministère de la Justice ont-ils pu accepter sa candidature ? Est-ce à dire que n’importe quel voyou peut être ainsi recruté ?
    Il est vrai que par corporatisme un certain nombre de magistrats dévoyés (dévoyé-voyou : même étymologie) sont maintenus en poste. Alors, un de plus un de moins …

  3. denidejustice Says:

    Un décret du12 févr.2007 mettra fin aux fonctions de M.Gilbert Ambrosi comme juge de proximité au tribunal de Menton.
    Il avait été nommé juge de proximité au tribunal d’Evry par décret du 1er juillet 2004.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :