2002 Michaux-Chevry condamnée ?

La présidente (UMP) du Conseil régional de Guadeloupe, Lucette Michaux-Chevry, a été condamnée le 06 novembre 2002 pour concussion, par le tribunal correctionnel de Paris à 10000 euros d’amende avec sursis.

Il était reproché à l’ancienne maire de Gourbeyre (Guadeloupe)  d’avoir exigé le paiement d’une taxe de 150 à 225 euros pour l’obtention de permis de construire et d’avoir reversé cet argent – au total plusieurs milliers d’euros – sur un compte bancaire du Comité des oeuvres sociales, qui était en fait un compte personnel.

Le parquet avait requis la relaxe.

Où est la sanction dans cette affaire pour une femme qui traîne derrière elle une kyrielle d’affaires judiciaires et déjà quelques condamnations ?

Le tribunaux ne manquent pas de rappeler à chaque justiciable ordinaire leurs précédents méfaits pour mieux justifier la sévérité de leur sanction …

« Libération »   du 07/11/2002 d’après …

3 Réponses to “2002 Michaux-Chevry condamnée ?”

  1. denidejustice Says:

    Arrêt du 20/12/2001
    La Cour de discipline budgétaire et financière, siégeant à la Cour des comptes, en audience publique, à rendu l’arrêt suivant:
    Pour ne pas avoir réintégré M. Janky directeur régional financier de la région, licencié illégalement, malgré la décision du Conseil d’Etat qui avait jugé que la décision du tribunal administratif de Basse-Terre impliquait cette réintégration, la dame Lucette Michaux-Chevry est condamnée à 30000 Francs d’amende.

    Pour tenter de justifier le licenciement de du directeur financier, en 1993, cette impétueuse dame avait fourni au préfet de Guadeloupe divers documents. Notamment un contrat de travail et deux délibérations de la commission permanente du conseil régional, qui se sont révélés être des faux.
    Pour ces facéties le Code pénal prévoit – outre trois ans de prison et 300000 F d’amende) – la perte des droits civiques donc l’inéligibilité.

  2. RENNELA Says:

    Je connais très bien Mr JANKY et lui avait conseillé à l’époque de faire une requête en suspiscion légitime et de demander la délocalisation sur une Juridiction neutre comme Paris.

    Un juriste et ami de Mr JANKY

  3. Margueritat Claude Says:

    Ahurissant ce jugement !

    Un procureur qui demande la relaxe alors que les faits sont établis ! Encore un de ces larbins du pouvoir dont le Cour européenne a bien raison de ne plus reconnaître la qualité d’autorité judiciaire.

    Un tribunal qui condamne cette multirécidiviste à 10000 euros d’amende … avec sursis. Autant dire que cela ne lui coûte pas un centime alors qu’elle a racketté ses concitoyens de plusieurs milliers d’euros.

    Vite ! Qu’on nous donne les noms de cette clique de magistrats (procureur et juges).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :