2008 Des prisonniers payés pour la fermer.

Allez les prisonniers, ne voyez pas la vie en noir ! Certes vous êtes 65000 à vous entasser dans des cellules sur-occupées, souvent à plus de 200%. Certes comme l’an dernier nulle grâce ne viendra soulager vos maux. Mais il y a de l’espoir! L’un de vous a récemment obtenu 3000 euros du tribunal administratif  de Rouen en dédommagement  des conditions honteuses  d’incarcération dues à la surpopulation !

Mieux encore, l’administration pénitentiaire vous propose désormais de l’argent  en échange d’un retrait de plainte … Ainsi, Olivier V. détenu paralytique de Liancourt qui, selon un expert, ne peut aller ni aux WC, ni à la douche sans risquer de tomber dangereusement. Il avait déposé plainte, avec toutes les chances de gagner puisque la France a été condamnée, en 2006, par la Cour européenne des droits de l’homme pour avoir négligé les accès pour handicapés dans ses prisons. Eh bien, le 16 nov 2007, la Direction de l’administration pénitentiaire lui a proposé 4000 euros contre son désistement. Et l’offre est maintenue malgré la garde des Sceaux qui tentait de rassurer le sénateur UMP Jean-René Lecerf sur le cas de Olivier V. « Une nouvelle affectation a été décidée  afin qu’il puisse bénéficier des aménagements réalisés pour l’accueil  des personnes handicapées. » Certes cette preuve de l’ignorance de la ministre DATI n’a pas fait l’objet ni de poursuites ni de dédommagement.

Mais la pratique s’étend. Ainsi Tamin, autre détenu indûment menotté pendant de douloureux examens médicaux, a porté plainte, et l’administration lui  a aussi sec proposé 200 euros pour qu’il la retire.

« Il est normal de négocier avant un procès, nous ne faisons qu’appliquer le droit. » explique-t-on à l’administration pénitentiaire. Seulement voilà, « les deux détenus ont refusé tout arrangement » raconte François Bès de l’ Observatoire international des prisons, « ils iront au procès, pour l’exemple. »

Alors encore un effort ! Transaction ou procès, si tous les détenus maltraités ou mal logés s’y mettent, cela va finir par coûter très cher de les envoyer au trou.

« Le Canard enchaîné »   n° 4577   du 16/07/08   art. signé  D.S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :