2007 Sous les pavés la taule.

Sur la comparution en « flags ».

A Nevers le tarif s’est envolé à 1 an ferme, à Paris, c’était 4 mois, à Bordeaux les peines se sont échelonnées entre 4 et 6 mois. A Rennes de 1 à 3 mois ferme. Charleville-Mézières, c’était 4 à 6 mois …

Pas de quartier ! Les juges ont frappé fort sur les manifestants anti-Sarko. Qu’ils aient un casier judiciaire ou pas. Qu’ils nient ou qu’ils avouent. Le tout sans entendre le moindre témoin, et sur la seule fois de PV policiers, comme dans toute bonne comparution immédiate.

Ainsi de Romain, 29 ans, arrêté dimanche 6 mai 07, place de la Bastille à Paris, un pavé à la main, actuellement hébergé à Fleury-Mérogis pour 4 mois. Un de ses amis, par ailleurs avocat, l’a visité en prison. « Romain a été arrêté alors qu’il allait rentrer chez lui, car la manifestation prenait une mauvaise tournure, avec de la panique, des jets de projectiles et des lacrymogènes. C’est vrai, il avait ce pavé mais il n’a jamais voulu le lancer sur quiconque ! Cela peut paraître idiot, il voulait le rapporter en souvenir. »

On en pense ce qu’on veut, mais la suite montre comment sont jugés ceux qui défilent aux « flags »:  » Après la garde à vue, il a passé dix heures au dépôt, dans les sous-sols du palais, dans une insalubrité totale, avant de comparaître. Il était épuisé, incapable d’aligner deux mots. » L’avocat commis d’office l’a alors dissuadé de  nier et même convaincu de de « remercier le policier qui l’avait interpellé avant qu’il ne commette l’irréparable … » Avec une pareille défense, hein …

Et ses copains qui manifestaient avec lui et voulaient témoigner en sa faveur, le juge a refusé de les entendre. « Jugé en cinq minutes, il a le sentiment d’une profonde injustice. »

Romain ne fera pas appel. Il en est pratiquement toujours ainsi, avec les « flags », car les délais sont tels que les peines sont purgées avant même l’audience …

On se croirait revenu au bon temps de la loi « anticasseurs » du regretté Alain PEYREFITTE  avec sa « responsabilité collective ». Votée en février 81, elle fut aussitôt enterrée. Et Sarko tient absolument à la faire revivre. Son projet de loi est même prêt depuis plus d’un an !

« Le Canard enchaîné »  n° 4516  du 16/05/07

Publicités

Une Réponse to “2007 Sous les pavés la taule.”

  1. denidejustice Says:

    1) « Jugés sur le seul PV des policiers » Il n’y a bien qu’une médiocre magistrature pour prendre ces PV pour argent comptant. Les flics sont assermentés ! Et après !
    Quand on observe le nombre de bavures, de tabassages et autres entorses à la loi commises par des policiers, plus rien n’est crédible chez ces gens là.

    2) Quand on sait que les flics, tout comme les petits juges, sont incités à faire du chiffre, qu’on leur fait miroiter des promotions et primes, que tout cela n’a qu’un but, permettre à la hiérarchie de présenter de bons bilans qui eux mêmes permettront aux tristes individus qui nous gouvernent de se gargariser des résultats obtenus, quel crédit accorder à tout cela ?

    3) Quand on sait que les magistrats n’hésitent pas à vous assener des amendes qui ne constituent en fait qu’un véritable racket, plus rien d’étonnant à de telles procédures expéditives.

    Tant que tout ce monde d’individus hyper-protégés fonctionnera sur le mensonge, la tromperie vis à vis des citoyens, la France ne sera qu’une piètre démocratie, si toutefois elle en est une …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :