1993 Méhaignerie: une leçon de justice!

Il y avait déjà les ex-députés Jacques Médecin et Jean-Michelc Boucheron qui se sont barrés respectivement en Uruguay et en Argentine. Et voici que le sénateur Eric Boyer prend le maquis dans son île de La Réunion. Ce parlementaire RPR entend ainsi, lui aussi, se soustraire à l’action judiciaire.

Petit rappel des faits: le 7 juillet 93, le Sénat décide de levzer l’immunité parlementaire de Boyer. Mis en examen pour corruption, le sénateur, vu la gravité des faits, devait être incarcéré.

C’était compter sans Pierre MEHAIGNERIE : le garde des Sceaux ordonne au procureur de la République de placer Boyer sous contrôle judiciaire et non en d&étention provisoire. Une injonction ministérielle dont n’ont pas bénéficié les acteurs de l’affaire Valenciennes-OM. En tout cas, le sénateur Boyer en a profité pour se faire la paire.

C’était notre rubrique : le garde des Sceaux n’intervient jamais dans les affaires judiciaires qui touchent les hommes politiques.

« Le Canard enchaîné » n° 3796 du 28/07/93

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :