2004 Affaire Emile Louis.

Le procès d’Emile Louis accusé des assassinats de sept jeunes handicapées mentales disparues entre 1975 et 1979 dans l’Yonne ouvre début nov. 2004. L’affaire, enterrée par les magistrats locaux, avait débouché sur un scandale et et des « sanctions » avaient été prises la le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). La garde des Sceaux de l’époque, Marylise Lebranchu avait suivi l’avis du CSM et « sanctionné » trois magistrats dont René MEYER, procureur d’Auxerre … promu à Dijon, et dénoncé des faits « exceptionnellement graves ». Par exemple, le dossier d’une disparue avait été classé sans suite en trois jours.

Emile louis avait été mis en examen en 1981 pour le meurtre de son ex-maîtresse. René MEYER avait alors requis et obtenu un non-lieu dans ce dossier en 1984 …

« Fil info France »  n°868 du 03/11/2004 d’après la chronique judiciaire de Pascal Mourot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :