2005 Un bagagiste un peu chargé

Héros malgré lui d’une affaire où il avait été accusé à tort d’être un dangereux terroriste, Abderazak Besseghir, le bagagiste de Roissy est un petit veinard …

Il devrait prochainement, et plus de deux ans après avoir passé onze jours en prison pour rien, percevoir l’indemnisation à laquelle il a droit. Une vraie fortune: 10 000 euros, dont les trois quarts serviront à rembourser ses frais d’avocat.

En revanche, inutile d’attendre un remboursement pour sa voiture, saccagée et désossée par la police, et pour les dégâts subis à son domicile durant plusieurs perquisitions.

Pas question non plus pour l’instant d’espérer le paiement des 15000 euros de dommages et intérêts auxquels ont été condamnés ses cinq accusateurs. Ceux-ci jouent la montre et multiplient les arguties pour ne pas casquer. Mais l’Etat n’y est pour rien …

A la suite de cette affaire, Besseghir se trouve, depuis deux ans, en arrêt-maladie. Avec des recssources plus que limitées.

Lourd à porter, même pour un bagagiste.

« Le Canard enchaîné »   N° 4397   du 02/02/2005

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :