2009 Outreau: corporatisme judiciaire

Le Conseil supérieur de la magistrature, alias le CSM, a décidé de retarder d’un mois sa décision sur le sort du juge BURGAUD, le héro de l’affaire d’ Outreau. Un retard qui n’a donné lieu à aucune explication.

En réalité, la réunion du CSM consacrée à Burgaud a été marquée par une explication entre les membres du CSM issus de la magistrature et les « civils ». Au contraire de ces derniers, la plupart des magistrats, menés par Vincent LAMANDA, le président de la cour de cassation, qui préside aussi la section diciplinaire du CSM, ne sont pas très chauds ni très pressés de sanctionner un de leurs collègues. D’où le retard à l’allumage.

Peut-être craignent-ils aussi d’ « accabler un innocent » comme dirait BURGAUD ?

« Le Canard enchaîné »   n° 4614 du 01/04/09  d’après une info.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :