2004 Affaire des lycées: indépendance judiciaire.

Procédure exceptionnelle pour l’affaire des lycées d’Ile-de-France: le projet de réquisitoire qui demandait le renvoi en correctionnelle de 47 personnes dont Michel Roussin, ex-directeur de cabinet de Chirac à la mairie de Paris a fait une longue halte au Ministère de la justice avant d’être transmis au juge d’instruction Armand  Riberolles. Celui-ci, lassé d’attendre finit par mettre en garde le procureur : si le précieux document ne lui est pas rapidement transmis, il passera outre et signera une ordonnance de renvoi en correctionnelle mentionnant que le parquet ne lui a communiqué aucun réquisitoire dans les délais prévus par la loi.

Le 10 février, le réquisitoire arrive enfin chez le juge. Surprise: toute mention du nom de Chirac a disparu des 243 pages signées par le procureur de Paris Yves Bot. Les hommes de PERBEN avaient donné ordre au parquet d’enlever le nom du grand chef.

Pas pour longtemps. Armand Riberolles n’apprécie pas ce coup d’éponge magique. Avant de signer son ordonnance de renvoi en correctionnelle, il s’empresse de rétablir partout l’appellation Jacques Chirac, maire de Paris ou Premier ministre.

Il va même rappeler que le 11 mai 1996 la présidente RPR de la commission d’appel d’offres de la région Ile-de-France, Claude-Annick Tissot « avait été contrainte de démissionner à la demande du Président de la République » après avoir dénoncé, dans la presse, les marchés truqués.

Et Armand Riberolles de conclure: « Au vu de l’ensemble de ces éléments, les charges réunies à l’encontre de Michel Roussin apparaissent suffisantes pour justifier son renvoi (en correctionnelle). »

« Le Canard enchaîné » n°4347  du 18/02/2004  d’après un art. signé Hervé Liffran.

Publicités

Une Réponse to “2004 Affaire des lycées: indépendance judiciaire.”

  1. Margueritat Claude Says:

    On a envie de dire « Merci, Monsieur Riberolles ! »
    La magistrature française me fait penser à la forêt landaise après la tempête: 90% d’arbres couchés et quelques uns par-ci par là qui se dressent avec fierté.
    La magistrature c’est 90% de magistrats couchés et quelques uns dignes de leurs fonctions qui gardent la tête haute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :