2007 Bencouscous

En banlieue, un juge d’application des peines s’autorise à qualifier les prévenus d’origine maghrébine de « bencouscous », ceux originaires d’Afrique de « tête d’ampoule ».

Que fait le CSM ? RIEN

« Le Point »  N°1628   du 18/01/2007  info tirée de « Ces juges qui dérapent ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :