2006 Un homme d’expérience.

Le juge des libertés et de la détention de Boulogne-sur-mer, Maurice MARLIERE, est sans nul doute l’un des magistrats qui ont le plus oeuvré dans l’ombre de Fabrice Burgaud. L’une des acquittées a expliqué aux députés que, face à ce juge des libertés, tout semblait joué d’avance tant l’entente était parfaite avec le magistrat instructeur. Avec régularité et constance, à quelques rares exceptions près, les demandes d’incarcération présentées par le juge Burgaud, et soutenues par le parquet, ont été satisfaites.

La commission d’enquête aucditionnera ce juge des libertés, et elle sera peut-être conduite à s’intéresser au passé de ce juge (cf. 1997 Un juge « bien jugé: Maurice Marlière.), le juge était parti précipitamment pour d’autres cieux lointains (Fort-de-France). Et l’affaire des vols s’était donc arrangée, sans poursuites ni pénales ni même disciplinaires. Et après cinq ans en Martinique, le magistrat est revenu comme vice-président à Boulogne-sur-mer, où il a pu donner la pleine mesure de son talent.

« Le Canard enchaîné »   n°4450  du  08/02/06         signé Louis-Marie Horeau

Publicités

Une Réponse to “2006 Un homme d’expérience.”

  1. denidejustice Says:

    A rapprocher de : 1997 Un juge « bien jugé » : Maurice Marlière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :