1995 Dehors!

Cela les démange, d’expulser. A la hussarde, à la va-vite, et même en violant le droit.

Fanta Souare est mère d’une fillette de 3 ans, française depuis sa naissance. Elle,  est sénégalaise clandestine.

Les juges de Douai ont commencé par la condamner à trois mois avec sursis et trois ans d’interdiction de territoire. C’est la peine qu’on inflige aux proxénètes, pas aux parents d’enfants français.

Les flics viennent la chercher pour l’expulser, la placent, elle, en rétention, et ses deux enfants, dans un foyer. Entre temps, la cour d’appel casse le jugement inique. On la remet en liberté.

Mais le procureur de Douai refuse net de transmettre les pièces permettant au juge de libérer ses enfants. Chantage: soit elle quitte la France avec les gosses, soit elle peut rester en France … sans pouvoir les récupérer.

Du coup elle a pris l’avion avec eux pour Dakar. Elle était pourtant, d’après la circulaire Debré, tout à fait régularisable.

C’est grand, c’est beau l’excès de zèle judiciaire!

« Le Canard enchaîné »   n°3900 du 26/07/95

Demande d’info: Nous recherchons le nom du procureur. Il serait dommage qu’il ne passe pas à la postérité. Merci d’avance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :