Archive for the ‘BATTUT Francis’ Category

**2010 Affaire Catherine Cleret

28 décembre 2010

Pour une affaire de reprise d’entreprise, la Cour d’appel de Lyon, pour épargner le mandataire liquidateur, a chassé mes dernières conclusions de la procédure, celle qui n’avaient pas été déposées par l’avocat félon que je venais de chasser, ayant compris sa stratégie diabolique pour anéantir mon dossier, ceci avec la complicité du parquet du Rhône.

Le gérant de la société en liquidation que je voulais reprendre me doit une fortune suite à un vol. Le vol est prouvé. Le procureur de Villefranche-sur-Saône, malgré tous les témoignages accablants du personnel et de plein d’autres personnes a tout fait pour épargner Jean-Michel Giroudon, un escroc connu dans la région. J’ai dépensé 37000 euros pour couvrir les honoraires de cet avocat félon, pour déposer des requêtes et prouver mes affirmations. Tout a été rejeté par le procureur de Villefranche et la cour d’appel de Lyon. Des denis de justice insoutenables, mais je n’abandonnerai pas. Aujourd’hui le procureur de Villefranche Francis BATTUT est à Carcassonne. Le magistrat Laurence FLISE qui a rendu un arrêt truqué est sur Agen.

Monsieur Quintard du Ministère de la Justice a demandé à l’avocat général Michel GIRARD qui travaillait avec Laurence FLISE d’instruire le dossier de Gérôme Létang l’avocat félon : il refuse de faire le travail. Une preuve magnifique de la complicité de l’avocat avec le parquet du Rhône.

Mes affirmations sont graves mais réelles. Si vous pouvez m’aider ce serait magnifique. Je suis là et prête à tout pour que ce monde si décevant réponde de ses mauvaises actions. Je metiens à votre entière disposition. La justice est la même pour tous que l’on cesse de se moquer de  nous.

Je relance le dossier auprès du nouveau procureur de Villefranche/Saône en prévenant Monsieur Quintard. Je verrai la suite. Bien cordialement, dans l’attente.

PS. Laurence FLISE est un des magistrats qui se trouvait dans le dossier de Maître François d’Engléant que vous devez connaître.

Ce courrier nous fût adressé par "Catherine Cléret" le 29/05/2010


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 51 autres abonnés